Un tweet de Phil Spencer, responsable de la division Xbox, explique que la version Preview de Windows 10 pour la Xbox One n’arrivera qu’après l’été. Cette information explique pourquoi aucune démo de la Xbox sous Windows 10 n’avait été réalisée jusqu’à présent.

xbox-one-living-room-tv

Alors que Windows 10 est prévu pour sortir sur tous les types de machines, Microsoft ne propose pour le moment que Windows 10 Pro et Windows 10 Mobile en test public dans le cadre du programme Insider et aucune présentation n’a jamais été faite du fonctionnement de Windows 10 sur une Xbox. Pourtant la console de jeu est au cœur de la stratégie des applications universelles de Microsoft, elle doit en effet permettre à l’éditeur de mettre un pied dans le salon et de proposer les applications Windows 10 comme VLC ou Plex pour la télévision. Sur ce marché, Google propose d’ores et déjà une version adaptée d’Android que l’on a pu voir dans la nouvelle Freebox mini ou dans la BBox Miami de Bouygues Telecom, mais Apple ne propose toujours pas de boutique d’application pour l’Apple TV. Sortir au bon moment est donc crucial pour Microsoft s’il ne veut pas rater le marché comme ça a été le cas avec le smartphone ou la tablette dans une moindre mesure.

Phil Spencer a pris la parole sur Twitter pour répondre à des questions des internautes et notamment revenir sur l’arrivée de Windows 10 sur la Xbox. Il a annoncé que les premières pré-versions de Windows 10 n’arriveraient qu’après l’été, ce qui peut sembler décevant quand on sait que Windows 10 pour PC doit sortir cet été.

Cependant, rien ne permet d’affirmer quel sera le délai entre les premières préversions de Windows 10 sur Xbox et son arrivée pour le grand public. Il pourrait très bien ne s’agir que d’une Preview un mois avant la sortie comme Microsoft le fait déjà avec les mises à jour mensuelles de la Xbox.

La société est restée plutôt discrète jusqu’à présent sur ce qu’apportera Windows 10 sur la Xbox One. Hormis l’arrivée des applications universelles et du Windows Store, la Xbox devrait être compatible avec davantage de périphériques en tirant parti des pilotes communs au Windows Core et l’interface du système devrait être retravaillée et modernisée, notamment en abandonnant les fonds d’écran noir.