Microsoft étend son accord sur l’installation d’application Office sur les tablettes Android avec l’arrivée de 20 nouveaux fabricants dont LG et Sony.

Nexus Office

 

Fin mars, Microsoft annonçait avoir signé un accord avec 11 fabricants, dont Dell et Samsung, pour qu’ils préinstallent Skype et les applications de la suite Office, Word, Excel et PowerPoint. En 2 mois, la firme de Redmond semble avoir bien travaillé puisqu’elle a convaincu 20 autres fabricants de passer un accord similaire.

Dans la liste des fabricants, on trouve 2 grands noms de l’univers Android, le coréen LG qui installera les applications sur une tablette encore non annoncée et le japonais Sony qui les installera dans les 90 prochains jours sur la Xperia Z4 Tablet.

Le clavier de la Xperia Z4, un atout pour Office

Le clavier de la Xperia Z4, un atout pour Office

La liste comprend également trois fabricants chinois, Cube, Haier et Teclast, moins connu du grand public, mais très populaire sur les sites d’import chinois. Comme lors de la précédente annonce, le reste de la liste concerne des marques locales achetant des tablettes sur catalogues aux ODMs. On y trouve Axdia, Ionik et Wortmann en Allemagne, DL, Multilaser et Positivo au Brésil, General Procurement, Iview, et TMAX Digital en Amérique du Nord, Grupo Nucleo, Noblex et Philco en Argentine, Inco et Pacific au Mexique et enfin Prestigio en Europe.

Prestigio, comme LG, est également l’un des partenaires à avoir rejoint la liste des fabricants de Windows Phone l’année dernière après l’annonce de la gratuité du système d’exploitation mobile de Microsoft.

Microsoft ne précise pas comment il a réussi à convaincre ces fabricants d’installer les applications Office sur leurs produits. L’éditeur détient de nombreux brevets concernant l’industrie mobile et plusieurs fabricants d’appareils Android lui payent un droit d’utilisation de ses brevets sur chaque appareil vendu. Il est probable que Microsoft ait décidé de changer de fusil d’épaule sur sa stratégie et qu’il échange maintenant ce droit en échange d’accord qui lui permettra de vendre ses produits et services au grand public.

Avec Dell, LG, Samsung et Sony, Microsoft a maintenant passé des accords avec 4 fabricants majeurs de l’univers Android, mais il lui reste encore à convaincre d’autres fabricants, qu’il connait déjà avec Windows, comme Asus ou Lenovo. Cette semaine se tiendra la conférence Google I/O dédiée aux développeurs à San Francisco, à suivre sur FrAndroid, et nous verrons si Google prévoit une riposte à l’offensive de Microsoft sur son propre terrain.