Apple a annoncé, lors de sa keynote, le passage en open source du langage de programmation proposé aux développeurs iOS, ce qui devrait faciliter le portage des applications vers Windows.

Open source swift

 

Hier avait lieu la keynote inaugurale de la WWDC, la conférence d’Apple dédié aux développeurs et concurrente de la Build chez Microsoft ou de la Google I/O chez Google. Le but de ces conférences est donc d’achalander le développeur pour le convaincre de créer ou porter ses applications sur la plateforme de l’éditeur dans une industrie où les boutiques d’applications ont une pris une place prépondérante dans l’expérience utilisateur des clients. C’est donc tout naturellement qu’Apple est hier revenu sur son nouveau langage de programmation, Swift, qui doit un jour remplacer Objective-C dans le cœur des développeurs iOS.

La firme de Cupertino a annoncé deux nouveautés concernant ce langage. Il passera ainsi en version 2.0 avec beaucoup de nouvelles fonctionnalités, mais plus important encore, il passera en Open Source. Apple n’a pas encore détaillé sous quelle licence le code source serait publié donc impossible de savoir dans quelle mesure les développeurs pourront contribuer au développement du langage.

Rendre un langage de programmation Open Source est une pratique courante lorsque l’on croit dans son langage et que l’on souhaite qu’il soit utilisé dans un maximum d’endroits, et plus seulement dans son propre écosystème. C’est notamment le cas du langage Java d’Oracle, du Go chez Google et c’est également ce qui a motivé le transfert en open source de plusieurs composants du .NET chez Microsoft.

Microsoft Bridge UWP Build 2015

Cette actualité devrait en revanche bien arranger Microsoft. À sa propre conférence des développeurs en mai dernier, Redmond avait annoncé plusieurs projets pour faciliter l’arrivée des applications venant d’autre écosystème sur le Windows Store. L’un de ces projets, le projet « Islandwood » consistait à rendre Visual Studio capable de lire l’Objective C et de ce fait être capable d’accepter dans la boutique de Windows 10, des applications pensées pour iOS. Après la conférence, l’éditeur avait également annoncé qu’il travaillait à la prise en charge du langage Swift par le même projet et l’annonce de la publication du code source d’Apple Swift devrait grandement aider le développement de cette prise en charge.