Il y a un an, Apple annonçait la fonction Continuité pour iOS 8 qui permettait de synchroniser ses SMS, MMS et appels téléphoniques entre ses différents appareils sous iOS ou OSX. Une fonction que n’a toujours pas réussi à implémenter Microsoft, plus de 4 ans après le rachat de Skype. Hier soir, le fabricant californien a une fois de plus présenté des fonctions similaires à ce sur quoi travaille Microsoft depuis de nombreuses années, sans succès pour ce dernier.

Apple TV Store avant Xbox One

Le store d’applications arrive sur Apple TV avant la Xbox One

En 2013, Microsoft annonce sa nouvelle génération de console de jeu, la Xbox One dont l’interface utilisateur est basée sur une version modifiée de Windows 8. Cette annonce laisse entrevoir l’espoir de l’arrivée d’une boutique d’application ouverte aux développeurs ce qui n’arrivera finalement pas. Pourtant, entre temps, Google a pu sortir une première version d’Android TV proposant l’accès au Google Play Store et Apple a fini, hier, par annoncer que la nouvelle Apple TV aurait accès à l’App Store. Du côté de Microsoft, la Xbox One devrait passer dès le mois de novembre à Windows 10 et on espère que l’an prochain, l’éditeur sera prêt à laisser l’accès aux développeurs tiers à la boutique de la console.

xbox-one-living-room-tv

3 ans après sa sortie, la Xbox One ne propose pas de boutique d’application

Microsoft n’a également pas prévu de version de Windows 10 pensée pour la télévision hormis celle qui équipera la Xbox One. Cela veut dire que pour le moment, seule la Xbox One, vendue à plus de 300 euros concurrencera des box TV vendues par les concurrents à moins de 200 euros, quand elles ne sont pas louées par le fournisseur d’accès à internet ou quand Android TV n’est pas directement inclus dans les télévisions. Il y a déjà eu plusieurs rumeurs indiquant que Microsoft avait réfléchi à la création d’une Xbox mini en interne, qui ne garderait que les fonctions multimédias de la Xbox pour proposer l’expérience Windows sur l’écran du salon à moindre coût.

Il faudra attendre de voir si Android TV ou l’Apple TV décolle en termes d’adoption, ce qui pourrait pousser Microsoft à répondre à ses concurrents.

Microsoft a annulé un téléphone avec 3D Touch en 2014

En 2013, pour préparer l’arrivée de Windows Phone 8.1 plusieurs mois plus tard, Nokia préparer l’arrivée d’un téléphone très haut de gamme. Connu à l’époque sous le nom de code Goldfinger, son élément différenciateur, d’après les rumeurs, aurait été l’absence de boutons physique et l’intégration d’un écran 3D Touch.

Nokia 1030

Ce téléphone, connu ensuite sous le nom de code McLaren, sera finalement annulé en interne par Microsoft après le rachat de la division mobile de Nokia. C’est pour cela que le fabricant n’a pas lancé de téléphone haut de gamme à l’international depuis le Lumia 1520, il a deux ans, si l’on met de côté le Lumia 930 qui est un dérivé du Lumia Icon sorti quelques mois avant exclusivement chez Verizon aux États-Unis.

Hier, Apple a annoncé sur scène que le nouvel iPhone 6S serait doté d’un écran 3D Touch grâce à la technologie force touch. Même si les deux technologies ont le même nom marketing, la technologie 3D Touch de Nokia était techniquement différent puisqu’il s’agissait de détecter le doigt avant qu’il ne touche l’écran, alors que la technologie d’Apple propose au contraire plusieurs niveaux de pression sur l’écran. Les deux technologies avaient cependant le même but en termes d’interactions avec l’interface puisque dans les deux cas, il s’agissait de faire apparaître des informations contextuelles selon la position du doigt sur l’interface.

Lien Youtube
Chaine Youtube FraWin

Redmond doit continuer à gagner en vitesse

REDMOND, WASHINGTON - JULY 17: The Visitor's Center at Microsoft Headquarters campus is pictured July 17, 2014 (Stephen Brashear/Getty Images)

Ces exemples montrent que Microsoft continue de se laisser prendre de vitesse sur des services ou des produits sur lesquels le géant travaille depuis plusieurs années. La firme de Redmond s’améliore de mois en mois depuis quelques années grâce à une restructuration qui permis une meilleure organisation des équipes. Tout ne semble pas encore en place pour proposer des produits mis à jour régulièrement et la machine n’est pas encore aussi bien huilée que chez Apple. Avec la sortie de Windows 10, Microsoft semble de plus en plus proche du but qu’il s’était fixé de proposer un écosystème de services et de produits cohérent.