Après la présentation d’un convertible d’entrée de gamme et des PC de bureau du salon Computex 2015, passons à la présentation des machines portables qui nous ont semblé les plus intéressantes.

Asus E403

 

Des 14 pouces low-cost pour contrer les Chromebooks

On commence avec les PC portables d’entrée de gamme où Microsoft semble avoir convaincu les fabricants de lancer des modèles sous Windows à moins de 300 dollars, probablement dans le but de répondre à Google et ses Chromebooks.

L’Asus EEEBook E403SA, dont l’image sert de Une à cet article, semble avoir un design plutôt accrocheur pour une machine de cette gamme. La machine est équipée d’un processeur Intel Pentium, probablement un N3700, de 2 Go de RAM et de 32 Go de stockage flash. Le plus impressionnant reste l’autonomie annoncée puisque la machine serait capable de tenir de 13 heures en lecture de vidéo sur Internet. L’ordinateur pèse 1,36 kg pour une épaisseur de 1,8 cm. Pas d’informations données par le fabricant sur les ports disponibles ou la webcam, mais on peut voir un lecteur de carte SD et un port USB sur l’image officielle. Asus prévoit une sortie avant le mois de septembre, soit dans les temps pour la rentrée scolaire.

La solution équivalente de Lenovo, l’Ideapad 100, coûtera, elle, 250 dollars. On retrouve là aussi un écran 14″ avec une définition de 1366 par 768 pixels et un processeur Intel Pentium N3540. Lenovo propose deux options de stockage, soit 500 Go de disque dur soit 128 Go de mémoire flash, cette solution sera probablement plus chère. Au niveau de la connectique, on a le droit à un lecteur de carte SD, une sortie HDMI, 2 ports USB (dont un port USB 3.0) et un port Ethernet RJ45. L’autonomie annoncée de 4 heures semble assez décevante et le PC sera disponible dès ce mois-ci aux États-Unis.

Lenovo Ideapad 100

Le haut de gamme prêt pour Windows 10

Les machines Windows, ce ne sont pas que des machines low-cost. Depuis la sortie de Windows 8 en 2012, les fabricants redoublent d’ingéniosité pour essayer de se démarquer surtout depuis l’arrivée des tablettes et des convertibles. Microsoft a profité de sa conférence au Computex pour présenter plusieurs modèles fabriqués par ses partenaires.

Dell, d’abord, qui était présent au Computex pour annoncer une variante 15 pouces du XPS 13 que le fabricant avait sorti lors du CES 2015 et dont vous pouvez lire notre prise en main. Cette génération d’XPS se caractérise principalement par leur écran quasiment sans bordures obligeant même le fabricant à déplacer la caméra en dessous de l’écran. Le fabricant n’a malheureusement pas donné beaucoup de détails sur sa nouvelle machine puisque nous ne connaissons ni les spécifications ni les prix ni de date de sortie. À noter que si l’écran est impressionnant, le clavier semble assez petit en regard de l’espace disponible

Dell XPS 15

Point d’orgue de la présentation de Microsoft au salon Computex, le Toshiba Astrea est une machine aux spécifications impressionnantes. L’ordinateur est un convertible équipé d’un écran 13,3 pouces doté d’une définition 4K soit 3840 x 2160 pixels, d’un processeur Intel de nouvelle génération Skylake cadencé à 2,3 GHz et jusqu’à 8 Go de RAM. L’appareil dispose d’un port HDMI, d’un lecteur de carte SD, de deux ports USB et d’un port USB Type-C. Il est de plus compatible avec Windows Hello grâce à la caméra Intel Realsense installée en façade. Son système de transformation en mode tablette est semblable à la gamme Yoga de Lenovo avec une rotation de l’écran autour des charnières. Le fabricant ne précise pas quel sera le stockage embarqué dans la machine ni ses dimensions ou son poids. Le Toshiba Astrea est prévu pour la fin de l’année 2015 à un prix inconnu pour le moment.

 

 

Sources : Microsoft, Windows Central, Minimachines