Dell a décidé de se retirer de la bourse pour devenir une entreprise privée et ainsi être plus indépendante et moins soumise à la volonté des marchés financiers. Pour se faire, elle a besoin d’argent frais pour racheter les actions qui sont en circulation et pour aider à aller jusqu’au bout du processus, Microsoft pourrait investir dans Dell.

Dell

Sauf que selon les dernières informations relayées par le Wall Street Journal, les pourparlers entre Dell et Microsoft se heurteraient au statut de Microsoft qui en découlerait s’il investissait dans Dell. Chaque partie serait en effet en train de négocier la manière dont Microsoft pourrait influencer les décisions de Dell.

Le gros du dossier tournerait notamment autour des relations commerciales entre les deux entreprises, Dell étant l’un des plus gros vendeurs de licences Windows à travers ses ventes d’ordinateurs. L’idée serait de définir de quelle manière cette relation commerciale pourrait changer si Microsoft investissait dans Dell et notamment sur l’utilisation d’autres systèmes que Windows, Dell proposant aussi des produits sous Linux.

Dans une interview réalisée mardi, le PDG de Microsoft, Steve Ballmer n’a pas souhaité commenter quoi que ce soit en rapport avec Dell. Il a tout de même indiqué que l’industrie informatique était rapidement en train de changer et que Microsoft avait intérêt à ce que ses partenaires soient en bonne santé. Il aurait même indiqué « que nous voulons que tous les OEM (fabricants d’équipements informatiques) soient les plus forts possibles.

Source