On vous parlait hier de Bill Gates qui estimait que Microsoft avait raté le virage mobile du marché. Aujourd’hui, c’est Steve Ballmer, successeur et actuel PDG de Microsoft, qui a répondu à des questions dans le cadre d’une interview réalisée par Technology Review.

Je pense donc je suis ? vraiment ? mais alors je fais quoi si je ne pense pas ?

Je pense donc je suis ? vraiment ? mais alors je fais quoi si je ne pense pas ?

Cela a été l’occasion une nouvelle fois de parler de la Surface et de la stratégie de Microsoft avec ce produit. Steve Ballmer estime que le marché de la Surface est un vrai business même s’il confesse que « dans un environnement dans lequel plus de 350 millions de PC sont vendus [chaque année], je ne pense pas que la Surface va dominer en volume, mais c’est un véritable business ».

Le journaliste interrogeant Steve Ballmer émet l’idée que Microsoft a toujours été dans la direction de ce que voulez les entreprises plus que les particuliers et qu’avec la Surface, Microsoft a plus besoin d’écouter ce public si particulier. Ce à quoi Steve répond que ce n’est pas entièrement vrai. Tout d’abord 65 % des PC vendus le sont à des particuliers et non des entreprises et ensuite Xbox est une marque 100 % pour les consommateurs finaux.

La seule différence, c’est qu’il est vrai que jusqu’à maintenant Microsoft a eu tendance à mieux monétiser la partie entreprise que la partie grand public. Le fait est que Microsoft travaille sur les deux tableaux mais que dans les produits que développent Microsoft, les partenaires constructeurs ne jouent parfois pas toujours le jeu ou n’ont pas la même vision que Microsoft. Il donne alors l’exemple du stylet qui est supporté sur Windows 8 mais très peu mis en avant par les constructeurs. Microsoft, avec la Surface Pro, propose un stylet et compte bien l’utiliser comme un élément de différenciation et que cela est un vrai argument pour convaincre les utilisateurs car cela peut apporter des possibilités nouvelles.

Tout n’est donc pas parfait mais Microsoft réussi de nombreuses choses et compte bien ne pas s’arrêter là et en réussir encore plus sans commettre les même erreurs que par le passé. Mais il faut de dire que Microsoft n’est concentré que sur les entreprises et quand l’entreprise a comme ligne de mire les utilisateurs particuliers, elle arrive aussi à faire de grandes choses comme la Xbox et Kinect.

Source