Comme de nombreux constructeurs qui utilisent Android, Nikon a signé un accord de licence avec Microsoft pour utiliser Android sans être embêté par la justice.

Nikon Android

Nikon a lancé depuis la fin d’année dernière une gamme de caméras compacte sous Android (de la même manière que Samsung propose le Galaxy Camera sous Android). Le problème d’Android, c’est qu’un nombre insuffisant de brevets ont été déposés par Google pour protéger le système tandis que de nombreux acteurs historiques du marché comme Microsoft ont déposé de nombreux brevets depuis de nombreuses années. La conséquence pour Android est que Google ne peut pas négocier d’accord global pour protéger son système à moindre coût et ce sont les constructeurs qui doivent se protéger.

Ils doivent donc signer des accords avec Microsoft qui est très agressif sur le terrain juridique et n’hésite pas à aller frapper à la porte des constructeurs de produits Android pour leur demander de l’argent. Cette stratégie semble plus qu’efficace, car la quasi-totalité de ceux qui font de l’Android a un accord avec Microsoft. Même Samsung fait partie de ceux-là et reverserait environ 10 $ par appareil Android vendu.

C’est donc le cas de Nikon qui vient d’annoncer à travers un communiqué de presse commun avec Microsoft avoir signé un accord à propos du portefeuille de brevets de Microsoft pour certains appareils Nikon disponibles sur Android.

Source