L’Union Européenne a décidé hier de financer deux projets menés par des consortiums européens, l’un portant sur l’étude du cerveau et l’autre sur le développement d’un matériaux d’avenir, le graphène.

Graphene

Si le premier ne nous intéresse que très peu, le deuxième est beaucoup plus intéressant puisque le graphène est jugé comme étant un matériau à la fois conducteur, flexible et résistant qui pourrait utiliser dans de nombreux domaines.

Là ou les choses deviennent encore plus intéressantes, c’est que Nokia est partie prenante de ce consortium appelé Graphene Flagship et va participer au développement de ce matériau à partir des financements de l’UE à hauteur de 1 milliard d’euro.

Le graphène est jugé comme 300 fois plus résistant que l’acier tout en étant bien plu léger que n’importe quel autre matière connue et en plus conducteur, bref un matériau parfait en somme.

A la suite de la sélection du projet portant sur le graphène, deux responsables de Nokia Henry Tirri et Tapani Ryhänen se sont exprimé sur le sujet :

Nokia est fier de participer à ce projet, et nous avons des racines profondes dans le domaine – nous travaillons sur le graphène depuis 2006 déjà. Depuis lors, nous avons appris à identifier les domaines multiples où ce produit peut être utilisé dans les environnements informatiques modernes. Nous avons fait un travail très prometteur jusqu’à présent, mais je crois que les plus grandes innovations n’ont pas encore été découvertes. Le graphène se trouve être un domaine où nous avons en Europe tous les acteurs importants dans la chaîne de valeur qui sont prêts à utiliser ce nouveau matériau. De ce point de vue, c’est une façon très efficace et prometteuse de faire des investissements dans la recherche pour l’Europe afin de gagner un avantage compétitif et développer des compétences pour l’avenir.

Au cours des 18 derniers mois, nous avons vu un énorme effort pour renforcer la collaboration entre le milieu universitaire et l’industrie européenne. Maintenant, nous avons tous les éléments sont en réunis pour être un succès mondial. Nous croyons que les nouveaux matériaux bidimensionnels auront un impact sur ​​les chaînes de valeur de l’industrie à bien des égards, en créant des opportunités pour de nouveaux produits, de services et la croissance économique.

Si pour le moment, les applications de ce matériau sont encore flou, on imagine très bien voir arriver des coques en graphène voir des cartes mères en graphène pour rendre plus résistant les téléphones au niveau global tout en permettant pourquoi pas d’intégrer directement dans le design de la coque des éléments comme des panneaux solaires. Ces choses là sont du domaine du possible techniquement avec le graphène, reste à voir si cela est possible industriellement.

Pour finir, voici une petite vidéo qui résume l’histoire du graphène et qui présente le consortium Graphène Flagship.

Lien Youtube
Chaine Youtube FraWin

Source