Vous vous souvenez surement du procès à grand bruit qui a opposé Samsung à Apple l’été dernier aux Etats-Unis. Il s’était traduit par une amende musclée pour Samsung qui devait payer 1 milliard de dollars à Apple pour violation de brevet et dommages et intérêts. Si depuis la somme a été quasi-divisée par deux, reste que Samsung doit toujours payer.

Nokia

Dans cette guerre de géants, un petit poucet en comparaison, Nokia, vient de soutenir Apple face à Samsung. Nokia vient en effet d’envoyer une lettre à la juge de cette affaire pour faire part de son inquiétude sur la décision du juge. En effet, à l’époque, la juge a estimé qu’Apple n’avait pas réussi à prouver un lien causal entre le fait que Samsung copie Apple et le fait que Samsung ait pu gagner de l’argent en vendant des produits qui utilisaient des brevets d’Apple.

Nokia estime que ce lien causal est très difficile à prouver et que si le système ne change pas, cela aboutira in fine à une situation ou les détenteurs de brevets ne pourront que négocier des accords de licences sans rester le seul utilisateur de ce brevet. Au final, la conséquence sera donc de rendre moins attractif les investissements en innovation et R&D.