Stephen Elop, en bon PDG qu’il est de Nokia, a de grandes ambitions pour le filandais. C’est lui qui a décidé d’arrêter Symbian (une décision qui paraissait plus que logique à l’époque) pour se concentrer sur les smartphones et en passant un accord d’exclusivité avec Microsoft. Cette décision a surpris à l’époque car on pensait plutôt que le constructeur irait vers du multi-plateforme.

Si si, je vous jure, on va redevenir n°1

Si si, je vous jure, on va redevenir n°1

Après cette décision courageuse et un peu risquée, Nokia a connu une baisse importante de part de marché le temps que la stratégie se mette en place. Aujourd’hui, soit 2 ans après ce grand chambardement, Nokia est reparti sur de bon rails même si tout n’est pas rose. Cela n’empêche pas le PDG d’avoir de l’ambition et pense que Nokia peut même devenir le grand gagnant du marché de la téléphonie et devenir n°1.

Il a ainsi déclaré : « Nous devons gagner… cela va arriver quand nous aurons plus de produits. Le Lumia 920 est un produit que les consommateurs désirent. Il est différent et les consommateurs disent « je l’aime ». De quoi donner corps aux rumeurs indiquant que de nouvelles choses arrivent comme le Nokia EOS, le Nokia Laser et aussi aux déclarations précédentes de Stephen Elop indiquant que Nokia pouvait proposer des produits encore moins chers que le Lumia 520, produit Windows Phone (8) le plus accessible à 199 € nu.