Depuis l’avènement du smartphone nouvelle génération avec la sortie de l’iPhone en 2007, l’un des points qui est devenu critique et qui fait toute la différence est la présence d’applications. C’est ce qui a fait le plus défaut à Windows Phone depuis le début. Heureusement, Microsoft mais aussi son partenaire Nokia semblent avoir bien compris qu’il fallait prendre en compte cet élement.

bryan465

Nokia a ainsi signé de nombreux contrats avec des développeurs pour développer des applications sur Windows Phone (avec une période d’exclusivité pour les Lumia) et Microsoft incite également les développeurs à venir sur Windows Phone et à développer des applis valables sur Windows Phone et Windows 8. Il a même mis en place une incitation financière pour les aider à les convaincre.

Pour essayer de maximiser les potentialités applicatives de Windows Phone, Nokia a même une personne dédiée aux relations avec les développeurs. Ce poste est assuré par Bryan Biniak mais il n’est pas tout seul car pour les développeurs de grandes entreprises, il y a même possibilité d’avoir un contact direct chez Nokia pour faciliter les choses.

Cela va même encore plus loin car Nokia peut même proposer à certaines entreprises de développer leurs applications. C’est ce qui s’est passé pour l’application CNN. Après seulement 2 semaines de travail, les équipes de CNN ont été convaincu par Nokia et l’application a pu arriver beaucoup plus vite que si l’application avait été faite par les équipes du groupe ou par un prestataire. Surtout, elle était bien meilleur que ce qu’ils auraient pu faire.

Il faut dire que développer une application mobile est un métier à part entière sachant que pour chaque plateforme, il faut en plus des compétences particulières. Windows Phone présente en cela un handicap supplémentaire par rapport aux autres plateformes : il faut en effet avoir une réflexion supplémentaire sur le design de l’application pour respecter les codes de Windows Phone. Ce n’est pas facile, cela coûte de l’argent et prend du temps alors même que cela offre parfois une discontinuité dans l’expérience utilisateur entre ce qu’il peut y avoir sur le web ou sur les autres plateformes. Cette contrainte supplémentaire est donc à prendre en compte.

Les outils que peuvent mettre en place Microsoft et Nokia pour essayer de palier à cela sont en tout cas une bonne nouvelle et les annonces d’applications se succèdent à bon rythme depuis la fin de l’année. On peut estimer que 2013 devrait être une belle année pour le Windows Phone Store avec des arrivées régulières de bonnes applications de toutes sortes qui accompagneront la croissance de la plateforme en terme de part de marché.

Source