On l’a déjà relayé ici, Stephen Elop est très confiant sur l’avenir et pense vraiment que Nokia va non seulement s’en sortir mais aussi retrouver la vigueur d’autant et sa position de leader. Pour cela, il faut des produits qui se démarquent clairement de la concurrence et qui intéressent le consommateur. A ce petit jeu, le Lumia 920 et le 808 PureView sont de bons exemples de produits iconiques qui véhiculent respect de la concurrence et intérêt des consommateurs.

Stephen Elop

Reste ensuite à convertir cette bonne impression par des ventes. Jusqu’à maintenant, cette conversion reste mesurée en comparaison de la hype des produits, certainement à cause des systèmes d’exploitation de ces téléphones qui sont ou limités, ou trop perturbants ou sans suffisamment d’applications pour inciter les gens à faire le switch.

Nokia travaille donc sur trois tableaux : attirer les développeurs pour avoir plus d’applications, travailler avec Microsoft pour améliorer Windows Phone et motiver les équipes internes pour proposer des produits innovants. Et sur ce dernier point, le PDG de Nokia semble convaincu que Nokia est bien parti. Dans une interview accordée à une télévision finnoise, il a indiqué qu’il y avait beaucoup de belles choses qui étaient dans les cartons et notamment de supers téléphones. On ne sait pas s’il parle du Lumia 928, du Nokia EOS, ou du Lumia 1000 (le supposé successeur du Lumia 920) mais la réponse est certainement les 3 en même temps.

Stephen Elop a également indiqué que le 1er trimestre 2013 devrait être meilleur que le 4ème trimestre 2012 avec des ventes qui seront supérieures. On ne sait pas s’il parle des ventes globales de Nokia ou juste de la catégorie Lumia. En effet, les ventes de Symbian sont en train de s’écraser donc si les ventes de Lumia arrivent à prendre le relai des ventes de Symbian et ainsi augmenter le nombre total de téléphones vendus par Nokia, c’est une très bonne nouvelle mais cela semble un peur prématuré.

Source