En début de semaine dernière, nous vous faisions mention d’une réunion exceptionnelle du conseil d’administration de Nokia. Si à l’époque, les esprits les plus fous ont pu imaginer tout un tas de possibilités, il semble que le conseil devait juste valider le rachat par Nokia des parts de Siemens dans la joint-venture Nokia Siemens Networks.

Nokia-Siemens-Networks

En effet, certains imaginaient que le conseil d’administration de Nokia pourrait entériner un rachat par Microsoft (alors même que des négociations en ce sens ont bien eu lieu avant de capoter). Las, c’est une nouvelle un peu moins importante qui est ressortie de ce conseil d’administration avec ce rachat. Rachat que l’on avait d’ailleurs évoqué rapidement lundi dernier.

Nokia Siemens Networks, spécialisé dans les équipements réseaux et l’entreprises est notamment un des leaders dans la 4G LTE. L’organisation est en pleine restructuration après de mauvais résultats ces dernières années, restructuration qui devrait voir de nombreux sites du groupe fermer. Nokia ne remettra pas en cause cette restructuration ni l’équipe dirigeante en place. Par ce rachat, le Finlandais compte bien faire l’acquisition complète d’une division qui rapporte de l’argent et ainsi être moins fragile. Le rachat va coûter à Nokia 1,7 milliards de dollars financés pour partie par emprunt. Il devrait être entériné durant le troisième trimestre de cette année.