C’est l’heure de faire les comptes. Tous les constructeurs annoncent leurs résultats financiers relatifs au troisième trimestre de l’année. Nokia n’est pas en reste.

04889938-photo-logo-nokia-ces-stand-booth

Le fabricant finlandais a lui aussi publié son chiffre d’affaires, en perte nette de 91 millions d’euros sur cette période. Si cette baisse peut paraître très forte, elle a toutefois été divisée par 10, au moment où le chiffre d’affaire à diminué de 22 % à 5,662 milliards d’euros, et ce en dépit d’un redressement des ventes de smartphones. Les Lumia se sont donc mieux vendus avec une augmentation de 19 % par rapport au trimestre précédent. Cela correspond à 8,8 millions d’unités écoulées. Un résultat raisonnable mais loin des chiffres de Samsung et Apple qui ont vendu à eux deux plus de 120 millions de smartphones durant cette période de l’année. Le fabricant du nord de l’Europe, dont la division mobile deviendra propriété de Microsoft début 2014, prévoit d’ailleurs une autre perte opérationnelle pour le trimestre suivant.

Au niveau des activités d’équipement en télécoms, Nokia affiche un mieux. Cette activité, contrairement à la division mobile, dégage un bénéfice plutôt qu’une perte opérationnelle. Cette tendance devrait se poursuivre selon Nokia au trimestre prochain. Une information qui a permis au titre de prendre 5 % aujourd’hui en Bourse.

Nokia a au total dégagé un bénéfice opérationnel de 118 millions d’euros. Un chiffre rassurant lorsqu’on sait que l’année dernière, l’entreprise avait accusé une perte de 564 millions d’euros. Les analystes, eux, s’attendaient à une perte de 55 millions d’euros.