La pratique est connue et utilisée par de très nombreux acteurs, bien plus que vous pouvez l’imaginer. Alors que Google promet une mise en avant pour séduire les gros éditeurs (de jeux par exemple), Microsoft finance une partie du développement à hauteur de 60 000 jusqu’à 600 000 dollars.

AllAboutWindowsPhone vient de livrer quelques chiffres, le Windows MarketPlace a dépassé 80 000 applications disponibles, c’est encore trop peu face à iOS et Android, surtout qu’il manque encore de beaux titres.

Le financement est donc une bon moyen d’aider les éditeurs et développeurs à franchir le pas. Foursquare, le réseau social géolocalisé, n’a pas hésité une seule seconde pour accepter l’offre de Microsoft.

C’est une pratique confirmée par Microsoft, Casey McGee (responsable marketing de Windows Phone) l’a déclaré sans indiquer de chiffre ni d’exemple.

Selon le New York Times, c’est Rovio qui pourrait sortir son prochain Angry Birds Spaces. Il reste du travail pour Microsoft dans le secteur du jeu mobile…