Les développeurs et analystes attendaient cet événement depuis plusieurs années. Ça y est, c’est chose faite, Microsoft a officiellement acquis Xamarin. Un outil qui pourrait permettre aux applications universelles de prendre leur envol.

xamarin-joins-microsoft

Si vous n’êtes pas développeur Windows, vous n’avez sans doute jamais entendu Xamarin. Ce rachat ne concerne, cette fois, pas la dernière app ou startup à la mode, mais un outil de développement. Xamarin décrit ses outils comme permettant de “Développer des applications natives pour iOS, Android, Windows et Mac en C#”.

À l’origine du projet, Miguel de Icaza, déjà connu pour avoir développé GNOME et Mono, un projet open source proposant une machine virtuelle .Net pour Linux. Un projet auquel s’intéresse également Microsoft qui a commencé à développer sa plateforme .Net pour Linux et Mac.

Mais le rachat concerne surtout l’outil Xamarin permettant de développer pour iOS, Android et Mac en C#. Il ne fait aucun doute qu’après avoir proposé une plateforme de développement unifié pour Windows, l’Universal Windows Plateform, l’étape suivante sera le développement d’application pour Android et iOS.

Miguel_Build_2014

Miguel de Icaza lors de la conférence Build 2014

Ce rachat n’est qu’une étape dans cette direction et il reste beaucoup de chemin avant d’arriver à cet objectif. Un jour, Microsoft pourrait être en mesure de proposer aux développeurs de créer des applications vraiment universelles en C# avec Visual Studio. Une application qui pourrait être déployé d’un clic sur Windows 10, Windows 10 Mobile, Xbox, Hololens, Android, iOS, Mac, Apple TV, Apple Watch, etc.

Ce rachat marque aussi un tournant pour le langage C# et la plateforme .Net développée par Microsoft et que la firme transforme depuis quelques années en projet open source. Le C# progresse en popularité, mais n’est pas le langage avec la plus forte croissance. L’arrivée de Xamarin et la simplification du développement vers iOS et Android devraient sans nul doute aider la plateforme à se développer.

Le rachat a été annoncé par Scott Guthrie, VP Cloud and Enterprise Group qui a la responsabilité de la division Visual Studio et des outils de développement. Il précise que la firme précisera sa stratégie à la conférence Build 2016 qui aura lieu le 30 mars.