Le cabinet d’études IDC a rendu dans la nuit son rapport concernant les ventes d’ordinateurs au dernier trimestre de l’année 2015. Sans surprise, le marché continue d’être en net recul, mais une faille dans le calcul de la firme fausse le résultat global.

Une pub Windows 8 avec plusieurs fabricants

IDC annonce que le marché de l’ordinateur a enregistré au quatrième trimestre 2015 la plus forte baisse des chiffres de vente en 20 ans, depuis qu’elle enregistre et analyse ces chiffres. Cette baisse est estimée à 10,6 % comparée au même trimestre l’année précédente. Le précédent record était de 9,8 % en 2013.

Cependant, IDC admet ne pas prendre en compte les machines à écran détachable. Autrement dit, le marché des hybrides qui est justement le secteur en pleine croissance, n’est pas compatibilisé. Le cabinet précise que s’il prenait en compte ce secteur, la baisse serait alors de seulement 5 %, un chiffre bien loin du record de 2013. On comprend ce choix lorsque l’on pense à un iPad ou une Dell Venue 8 Pro, mais on a du mal à ne pas considérer une Surface Pro ou un Surface Book comme des ordinateurs.

Comme les années précédentes, cette baisse de régime s’explique par un marché où les clients utilisent de plus en plus longtemps leur machine et où les tablettes attirent plus le regard. IDC note que Windows 10 n’a pas encore l’effet de renouvellement escompté avec la sortie d’une nouvelle version du système.

Lenovo premier des ventes, Apple premier en croissance

Avec les quatre trimestres de l’année 2015 terminés, on peut maintenant tirer un bilan de l’année entière.

IDC 2015

Sans surprise, Lenovo continue d’être le premier fabricant de PC au monde avec plus de 20 % de part de marché. Pour autant, le fabricant chinois enregistre une baisse des ventes de 3,6 % sur l’année comparée à 2014. Une baisse moins forte que ces camarades HP et Dell, en deuxième et troisième positions, qui chutent eux de 5,9 %. Acer et les autres fabricants sont dans une situation beaucoup plus difficile avec près de 20 % de baisse des ventes de machines en 2015.

Enfin, Apple est la seule société à enregistrer une croissance de ces ventes avec 6,2 % de vente en plus en 2015. Cette nouvelle est d’autant plus positive pour la firme californienne qu’elle a fait le choix de ventre des ordinateurs exclusivement dans le haut de gamme avec des taux de marges plus intéressants.