IDC a rendu son rapport sur les ventes de tablette sur les trois derniers mois. Il s’agit du premier trimestre complet depuis la sortie de l’iPad Pro et en dehors des fêtes de fin d’année.

Surface 3

L’institut IDC a publié son rapport concernant les ventes de tablettes et de machines hybrides. La firme a fait le choix d’intégrer les tablettes à clavier détachable avec les tablettes traditionnelles, ce qui inclut également la Surface Pro de Microsoft. Au premier trimestre, les ventes de tablettes ont reculé de 14,7 % en comparaison avec l’année précédente.

Bien que les tablettes simples représentent toujours 87,6 % des ventes aux distributeurs, elles sont maintenant reléguées à l’entrée de gamme. Les hybrides ont battu leur record durant le trimestre avec 4,9 millions d’unités livrées aux distributeurs, soit une croissance à trois chiffres.

D’une manière générale, les clients renouvellent moins souvent leur tablette que leur smartphone, ce qui explique le recul du marché. Une bonne nouvelle pour la planète. D’après IDC, la stratégie des fabricants, Amazon en tête, est de vendre le plus de tablettes possible, peu importe le prix de vente, pour ensuite proposer les services du fabricant, un modèle économique bien connu. À ce jeu, le géant de l’e-commerce s’en sort très bien avec une croissance incroyable de 5421 % sur l’année qui s’explique par sa quasi-absence il y a un an – il représentait 0,1% de part de marché.

IDC Q1 2016 tablettes

Apple a maintenu sa position de leader du marché durant ce trimestre. IDC note qu’ils ont fait une très bonne entrée sur le marché de l’hybride avec l’iPad Pro, sans plus de détails sur les chiffres de vente. Par ailleurs, on constate que les trois autres acteurs, Samsung, Lenovo et Huawei, ont tous annoncé leur investissement sur le marché de l’hybride haut de gamme sous Windows 10. C’est Samsung qui a ouvert le bal dès le CES 2016 en janvier dernier avec l’annonce de la Galaxy Tab Pro S, le premier produit Windows sous la marque Galaxy.

IDC estime que c’est Microsoft avec la gamme Surface qui a démocratisé l’idée de machines hybrides depuis 2012 même si l’on se souvient qu’Asus avait crée le marché sous Android avec la série des tablettes Transformer. Pour autant, Microsoft ne fait pas son entrée dans le classement ce qui indique qu’il a vendu, d’après IDC, moins de 2,1 millions d’unités.