HP vient de publier ses résultats financiers pour le deuxième trimestre de l’année 2014 correspondant à son troisième trimestre fiscal. Et si son chiffre d’affaires a augmenté par rapport à l’année dernière, son bénéfice est quant à lui en chute libre.

hp_logo_1-630x398

Pour le deuxième trimestre de l’année, HP a vu son chiffre d’affaires augmenter de façon assez étonnante de 1 % par rapport à l’année dernière alors que la société est actuellement en pleine restructuration. Son chiffre d’affaires a atteint les 27,6 milliards de dollars alors que la grande majorité des analystes l’attendait inférieur au CA atteint lors du second trimestre de l’année 2013. HP peut remercier la fin du support de Windows XP qui lui a permis de voir les revenus de sa branche PC augmenter de 12 % sur la période. Une belle progression qui n’a toutefois pas permis de sauver les bénéfices de l’entreprise américaine, puisque ceux-ci se sont écroulés de 29 % par rapport au second trimestre de l’année 2013 pour passer de 1,39 milliard de dollars à 985 millions de dollars au deuxième trimestre de 2014. HP précise d’ailleurs dans son rapport financier que sa restructuration actuelle lui a coûté au second trimestre 713 millions de dollars, ce qui a nécessairement entamé ses marges.

Dans ses prévisions, HP s’attend encore à des baisses dans la grande majorité de ses divisions. La fin du support de Windows XP n’a eu qu’un impact temporaire sur le marché du PC, les imprimantes se vendent de moins en moins bien et le marché du logiciel est en difficulté. Meg Ryan, la PDG du groupe informatique estime toutefois que HP s’en sort plutôt bien et affirme que la restructuration avance à bon pas. Cela n’a pas empêché l’action du constructeur de PC de dévisser quelques minutes tout juste après l’annonce de ses résultats…