Un Windows Phone à moins de 100 euros, c’est le fruit du partenariat entre Microsoft et le Français UCall, déjà producteur de smartphones Android à bas prix.

logo-UCALL

C’est une première dans le monde des Windows Phone. Le moins cher de la famille étant jusqu’alors le Nokia Lumia 520 et ses 130 euros, le français UCall a prévu d’aller encore plus loin dans le low-cost puisqu’il annoncera au Mobile World Congress un Windows Phone à moins de 100 euros.

Côté caractéristiques, nous n’avons pour l’instant aucune information, mais nous pouvons nous attendre à un bon rapport qualité/prix, comme en témoignent les androphones que UCall a déjà produits auparavant, comme le Phoenix, un smartphone Dual-Sim sous Android à moins de 200 euros. Des prix d’ailleurs habituels du côté du Bugdroid, dont le système d’exploitation open source est, comme son nom l’indique, ouvert et à disposition de tout constructeur qui aurait besoin d’un OS pour son nouveau smartphone. Quant à sa disponibilité, nous ignorons où UCall prévoit de commercialiser son premier Windows Phone, sachant que ses smartphones Android sont commercialisés dans les grandes surfaces françaises et chez les principaux revendeurs en ligne. Il faut savoir que la marque est partenaire de Sangha France, une société française implantée en Asie qui importe des produits fabriqués dans l’Empire du Milieu.

ucall_thumb

 

Reste à savoir si ce smartphone low-cost rencontrera le même succès que le Lumia 520, utilisé par près d’un tiers des possesseurs de Windows Phone.  Heureusement, le MWC approche à grands pas : plus que deux semaines à patienter !