Windows Phone et Android sont séparés par un fossé que l’on pourrait presque comparer à celui qui sépare les PC et les Mac. À de rares occasions, on a vu certains constructeurs, tel Asus, réunir Android et Windows (mais pas Phone) dans des tablettes, mais rien de plus. L’Indien Karbonn pourrait toutefois aller un peu plus loin en proposant un smartphone capable de booter sous Android ou Windows Phone, au choix.

Karbonn

C’est d’ici le mois de juin prochain que l’on pourrait voir arriver un smartphone capable de faire tourner à la fois Android et Windows Phone, selon le Times of India. De fait, la firme Karbonn Mobiles aurait affirmé, par la voix de son président Sudhir Hasija, son intention de proposer les deux systèmes d’exploitation dans un seul appareil. « Microsoft a assoupli sa réglementation et ouvre sa plateforme à d’autre joueurs« , a-t-il notamment indiqué.

Cette ambition affichée fait suite à une autre annonce datant du Mobile World Congress, où Joe Belfiore précisait l’identité des nouveaux partenaires de Microsoft dans le monde de Windows Phone. Y figurent principalement LG, Lenovo et ZTE, mais aussi les moins célèbres Gionee, Lava (Xolo), Longcheer, JSR et Karbonn, sans oublier Foxconn, le partenaire historique d’Apple. En tant que nouveau partenaire de Microsoft, Karbonn commencera par produire des smartphones exclusivement sous Windows Phone avant de se lancer dans des appareils hybrides.

 

Un mariage impossible ?

Le dual-boot n’est pas une nouveauté dans l’univers des smartphones. Du côté des terminaux Android, il est ponctuellement assuré avec des OS plus confidentiels – Firefox OS, Ubuntu Touch – mais qui restent proches de la base Android. L’alliance de l’OS de Google avec celui de Microsoft peut surprendre dans la mesure où le premier mise sur l’ouverture tandis que le second interdit la personnalisation des smartphones qui en sont équipés, mais Redmond semble avoir revu sa copie en laissant Nokia mêler ses services à un Android modifié dans les derniers Nokia X. Rappelons en outre que l’ouverture est également de mise du côté de l’OS Windows Phone 8.1, qui pourra notamment autoriser le double-SIM, avec des doubles-vignettes dynamiques à la clé.