Xiaomi est une marque chinoise qui ne vous dit peut être rien, et pourtant c’est le premier constructeur de smartphones du pays en terme de parts de marché. Sur le dernier trimestre, il a ainsi écoulé plus de 15 millions de smartphones et c’est sans compter sur sa tablette Mi Pad qui fait beaucoup parler d’elle avec son Tegra K1.

xiaomi-prepare-windows-phone

Si la marque Xiaomi ne vous dit rien, vous pouvez toujours jeter un oeil à notre dossier sur les débuts de la société chinoise dont la volonté est de parvenir à concurrencer Apple à terme. La marque fabrique des bons produits, de qualité, et vendus à des prix défiant toute concurrence. Pour le moment, les produits ne sont pas disponibles en dehors de l’Asie, mais il est facile de les importer via des sites spécialisés. À titre d’exemple, la Mi Pad qui est la concurrente directe de l’iPad Mini Retina est vendue moins de 250 euros contre 399 euros pour le produit d’Apple. La société chinoise est pour le moment uniquement présente dans le monde Android, mais souhaiterait se lancer sur le marché des Windows Phone et des tablettes sous Windows.

La semaine dernière, Satya Nadella, le nouveau PDG de Microsoft, est allé visiter les locaux de Xiaomi lors d’un voyage en Chine. Simple visite de courtoisie ? C’est peu probable et on pense plutôt que l’homme a dû longuement s’entretenir avec Lei Jun, le PDG de Xiaomi, au sujet de futurs probables produits sous Windows. De là à y voir un Mi 4 sous Windows Phone ou une Mi Pad sous Windows, il n’y a qu’un pas. Ces produits seraient vraiment intéressants pour le consommateur pour des produits avec un très bon rapport qualité-prix. Ils permettraient également à Microsoft de se faire une place encore plus grande en Chine, un marché sur lequel Windows Phone est en chute libre. Microsoft multiplie ses efforts pour tenter d’imposer Windows Phone : partenariat avec des constructeurs pour des produits low-cost ou encore multiplication des références. On verra à terme si cette stratégie aura été payante.