Au détour du MobileFocus Global organisé par Pepcom la veille de l’ouverture du Mobile World Congress, nous avons pu prendre en main l’Elite X3 sur le stand d’HP, son fabricant.

IMG_5575

Une phablette ultra haut de gamme

L’HP Elite X3 sera probablement l’annonce la plus intéressante du Mobile World Congress dans l’écosystème de Microsoft. Ce nouvel appareil propose avant tout une fiche technique de haute volée, mais aussi une véritable réflexion derrière son élaboration et sa commercialisation. Il fait également la démonstration d’un futur possible pour Windows 10 Mobile chez les professionnels.

Concernant sa fiche technique, nous l’avons déjà présentée. Rappelons qu’il s’agit de l’un des premiers smartphones et le premier sous Windows 10 Mobile à être équipé d’un Snapdragon 820. Le reste des composants suit : écran QHD AMOLED de 6 pouces, 64 Go de stockage, lecteur micro SDXC, rechargement sans fil QI et MPA, port USB Type C, lecteur d’empreinte et scanner d’iris, etc.

IMG_5557

L’HP Elite X3 est prévu pour sortir vers la fin de l’été et nous n’avons donc pris en main qu’un prototype, ce qui ne nous permet pas de parler de ses performances ni des aspects logiciel, d’autant qu’une build instable de Windows 10 Mobile était installée, avec des pilotes non finalisés.

Un design léger, mais pas totalement premium

Lorsqu’on prend en main l’HP Elite X3, la première surprise vient de son poids. Avec 195 grammes sur la balance pour un smartphone 6 pouces, le téléphone parait en main comme très léger. C’est d’autant plus impressionnant quand on prend en compte tous les composants intégrés comme l’impressionnante batterie de 4150 mAh. L’Elite X3 est également plutôt fin, avec seulement 7,3 mm d’épaisseur.

IMG_5535

S’il faut garder à l’esprit que ce modèle n’était qu’un prototype, le design ne nous a pas totalement convaincus. Ce design est globalement découpé en deux parties. D’abord une partie en métal au bas du téléphone où on retrouve le port USB-C et les haut-parleurs Bang & Olufsen, et une autre partie en plastique qui compose la grande majorité de l’appareil.

IMG_5569

Ce plastique ne semblait pas d’être aussi bonne qualité que ce dont on a l’habitude de retrouver sur d’autres flagship comme les Lumia 1520 ou 920. En particulier autour de l’appareil photo où l’intégration n’était pas parfaite. Cet aspect est clairement susceptible de changer puisque le téléphone n’intègre pas encore le lecteur d’empreintes digitales, que l’on devrait retrouver sous l’appareil photo sur le modèle final.

IMG_5571

HP n’a pas installé de bouton dédié à l’appareil photo. Il s’agit avant tout d’un smartphone pour les entreprises et les appareils photo ont été prévus dans ce contexte. La caméra frontale sera plutôt faite pour du Skype que pour des selfies, et l’appareil dorsal sera plutôt faite pour scanner des documents. Le reste est plutôt classique avec un bouton power chromé, qui ressort un peu pour le distinguer des autres boutons au toucher, et deux boutons de réglage du volume. Les boutons sont d’ailleurs plutôt bien placés et bien séparés, ce qui devrait minimiser les erreurs.

IMG_5568

Enfin, l’HP Elite X3 ne propose pas de coque amovible et il y a donc un logement prévu pour la, ou les cartes SIM. Le téléphone est en effet à la fois mono et dual SIM au choix de l’utilisateur. S’il n’est pas utilisé pour une carte SIM, le second port pourra être utilisé avec une carte microSD.

Une annonce volontairement prématurée

L’un des points les surprenant à l’annonce du produit fut sa date de sortie. HP a en effet décidé d’annoncer son téléphone au Mobile World Congress en février alors qu’il ne devrait pas sortir avant la fin de l’été. Ce choix se justifie par plusieurs raisons avancées par HP lui même. D’abord le téléphone a été développé en collaboration avec des entreprises, clientes de la marque. C’est par exemple ce qui a conduit HP à décider d’intégrer à la fois un scanner d’iris et un lecteur d’empreinte digitale. En annonçant son produit avant sa finalisation, HP peut recueillir les retours des entreprises qui n’ont pas participé à élaboration.

IMG_5564

L’autre raison vient du connecteur 5 points du HP Elite X3. HP souhaite en effet s’entourer d’accessoiristes qui faire répondre le téléphone à différents scénarios. HP imagine ainsi la fabrication de scanner infrarouge ou de lecteur de carte de crédit qui pourrait intéresser les entreprises du retail. En annonçant le téléphone maintenant, HP laisse plusieurs mois aux accessoiristes pour imaginer des périphériques pour l’appareil.

Enfin, on l’a dit, ce délai permet à HP de finaliser l’intégration logicielle du téléphone. Windows 10 Mobile n’intègre par exemple pas encore les pilotes du lecteur d’empreintes choisi par HP. Le Snapdragon 820 est également encore relativement jeune et Qualcomm s’est davantage concentré sur son intégration à Android.

Pensé pour les entreprises, mais commandable par le particulier

Sur le stand, nous avons pu nous entretenir avec le product manager de l’appareil qui a répondu à quelques questions. D’abord, HP ne cache pas que ce téléphone est avant tout pensé pour l’entreprise. Le service HP Workspace, qui permet de faire tourner des logiciels win32 en mode Continuum, repose par exemple sur le cloud et sera réservé aux entreprises clientes de HP.

HP Elite x3 with HP EliteBook Folio

Ne comptez d’ailleurs pas trouver le HP Elite X3 en magasin sur les étalages de Darty ou la Fnac. HP est conscient que Windows 10 Mobile n’est pas au mieux de sa forme du côté du grand public, mais la marque pense que le système peut encore percer dans le monde professionnel. HP sait également que les fans du système sont friands de flagships et va donc ouvrir la vente du téléphone aux particuliers. Tout n’est pas encore fixé, mais cette commercialisation devrait se faire sur son site et peut-être sur le Microsoft Store.

La marque va ainsi économiser beaucoup d’argent en marketing côté grand public, tout en sachant que les particuliers susceptibles d’être clients sauront où trouver l’appareil.

Conclusion

HP semble avoir bien pensé son produit de bout en bout et l’Elite X3 est d’ores et déjà un téléphone qui fait parler de lui dans la communauté Windows Mobile. Pensé pour l’entreprise, HP ne mettra pas en avant des fonctionnalités typiquement grand public comme un appareil photo aussi bon que ce qu’on retrouve chez Samsung ou Microsoft. Pour autant, grâce à ses autres très bonnes spécifications, l’Elite X3 pourrait rapidement s’imposer comme le meilleur téléphone haut de gamme sous Windows.

Il est cependant compliqué d’évaluer quels seront l’état du marché et la position de Windows Mobile à la fin de l’été lorsque le téléphone sera disponible sur le marché. Rendez-vous dans près de 6 mois pour les tests de l’appareil par la presse.