Lors de l’IFA 2015 en septembre dernier, nous avions eu le droit à une démonstration d’Intel de la possibilité d’ajouter une carte graphique externe sur les ordinateurs portable grâce à sa technologie ThunderBolt 3 . Razer semble avoir été convaincu par cette idée puisque le fabricant de solutions gaming annonce aujourd’hui un ordinateur portable et un module permettant d’y relier une carte graphique externe, le Razer Core.

razer-blade-portability-performance

Un ultrabook 12 pouces haut de gamme avec option 4K

Avant de parler de la solution graphique externe, revenons sur les spécifications du Razer Blade Stealth qui sont déjà intéressantes en elle même. Razer propose deux modèles différents, l’un avec un écran QHD 2560 × 1440 pixels couvrant 70% du spectre Adobe RBG et l’autre avec un écran 4K 3840 × 2160 pixels couvrant 100% du spectre Adobe RBG. Dans les deux appareils l’écran est tactile, affiche une diagonale de 12,5 pouces avec un ratio 16:9 et utilise la technologie IGZO que l’on retrouve sur des smartphones ou tablettes haut de gamme.

RzrBlade12_03

À l’intérieur on retrouve un processeur Intel Core i7-6500U (deux coeurs entre 2,5 et 3,1 GHz) épaulé par 8 Go de RAM et une puce Intel HD Graphics 520. Razer propose le modèle QHD avec un SSD de 128 Go ou 256 Go et le modèle 4K avec 256 ou 512 Go d’espace de stockage. Dans tous les cas ce sont des SSD au format PCIe M.2, plus performant que les disques traditionnels utilisant la norme SATA. Pour parfaire le tout, le Razer Blade Stealth est équipé d’une puce TPM permettant le chiffrement des données ainsi que d’une connexion Wi-Fi 802.11 ac et Bluetooth 4.1.

Le Blade Stealth pèse 1,25 kg et mesure 321 × 206 × 13,1 mm. Avec son poids plume, c’est donc avant tout un ultraportable. L’autonomie annoncée est de 8 heures sans que la configuration utilisée pour arriver à ce temps soit précisée.

Razer Blade ports

Razer est avant tout connu pour ses souris et ses claviers et sur le Blade Stealth on retrouve un clavier rétroéclairé personnalisable. Le PC est doté de deux ports USB 3.0, un port HDMI 1.4b et un port ThunderBolt 3 USB-C permettant la recharge de l’appareil ou le branchement de périphérique comme la carte graphique externe. Razer a fait le choix de ne pas proposer de lecteur de carte, que ce soit au format SD ou micro SD.

RzrBlade12_05

Un Dock acceptant presque toutes les cartes graphiques

Avec sa puce Intel HD Graphics 520, le Razer Blade Stealth ne va pas faire tourner beaucoup de jeu. La marque a pourtant l’habitude de s’adresser aux joueurs avertis et exigeants. Pour répondre à cette demande, elle va proposer avec son ultrabook une solution de carte graphique externe appelée Razer Core.

razer-core-4

Ce boitier permet d’accueillir des cartes graphiques au format PCI-Express ×16 pensée pour les ordinateurs de bureau. Il inclut une alimentation qui rechargera le PC portable et alimentera la carte graphique jusqu’à 375 Watts. Cette limitation ne devrait pas poser beaucoup de problèmes, une Geforce GTX 980 qui représente le haut de gamme grand public chez Nvidia ne consomme « que » 300 Watts en charge. La GTX Titan X, connue pour sa puissance et son tarif démesurés, consomme, elle, près de 400 Watts et ne sera pas compatible.

De plus, Razer a eu la très bonne idée de tirer pleinement parti des capacités du ThunderBolt 3 et inclus également dans ce boîtier externe 4 ports USB 3.0 et un port Ethernet Gigabit. Les ports vidéos dépendront de la carte graphique installée. Le boitier mesure 340 × 218 × 105 mm.

razer-core-2

Par le branchement d’un simple câble USB Type-C, le PC portable pourra donc être rechargé, bénéficier d’une très bonne carte graphique, d’une connexion internet filaire et être relié à un écran externe et jusqu’à 4 périphériques.

Razer précise que le Razer Core ne devrait être compatible qu’avec le Razer Blade Stealth car il demande une personnalisation du BIOS et des pilotes pour gérer, on suppose, le branchement à chaud de la carte graphique. Cette carte graphique pourra être utilisée pour un écran externe, mais également pour l’écran interne de l’ordinateur, Razer indique que le Thunderbolt propose un débit suffisant. Attention, cependant elle ne pourra pas être utilisée pour les deux écrans simultanément.

razer-core-11

Razer indique que son ultrabook, vendu sans le boitier externe, sera disponible aux États-Unis dès le 29 janvier prochain. Il faudra donc compter 999,99 ou 1999,99 dollars pour la version QHD du Blade Stealth et 1399,99 ou 1599,99 dollars pour la version 4K, si l’on en croit le site officiel américain. Razer ne communique malheureusement pas sur la date de sortie ou le prix du dock dédié à la carte graphique externe.