La rumeur courait depuis de longs mois, et malgré son retard certain sur les autres géants du marché, Microsoft dévoile enfin son bracelet connecté, le Band Et même s’il existe des dizaines de modèles concurrents, il a de réels atouts à faire valoir pour séduire.

Microsoft Band

Comme souvent, c’est par le biais d’applications publiées en avance sur le Microsoft Store que l’on a pu découvrir, quelques heures avant sa présentation officielle, le premier bracelet connecté de Microsoft. C’est vrai, Redmond n’est pas en avance. Sous Android, tout le monde ou presque a déjà son bracelet, beaucoup ont leur montre, et même Apple s’est enfin décidé dévoiler une Watch qui attend cependant d’être réellement disponible. L’Américain, néanmoins, propose un bracelet suffisamment bien équipé pour que l’on puisse s’y attarder, quel que soit le smartphone dont on dispose.

Un bracelet ouvert aux autres OS

Facturé 200 dollars, le Microsoft Band n’est pas du genre à cibler les petites bourses. Mais, et c’est un mais majuscule, il concerne à peu près tout le monde. Ce Band, en plus d’être compatible avec les smartphones sous Windows Phone 8.1, peut être couplé à des terminaux Android (4.3 et 4.4) et à des iPhone (iOS 7.1 et 8) auxquels il se connecte, comme tous ses concurrents, en Bluetooth low-energy. Et sur son écran s’affichent des informations à la limite de la montre connectée : les messages reçus, dont le contenu est alors montré sur le bracelet et auxquels il est possible de répondre par des messages prédéfinis, ou encore les appels entrants. Les notifications d’emails sont également envoyées au Band.

Microsoft Band

Des capteurs en pagaille

Pour le reste, ce Microsoft Band est particulièrement complet. La marque semble avoir écouté nos regrets, quand seul le June de Netatmo embarquait un capteur UV utile pour les sportifs en extérieur. Un tel capteur est intégré au bracelet, de même qu’un capteur de rythme cardiaque permettant d’accéder à des compte-rendus complets, un thermomètre indiquant la température corporelle, un capteur de luminosité ambiante et, le meilleur pour la fin, un GPS. Ce bracelet est donc partiellement autonome et permet de consulter les itinéraires et la distance parcourue. C’est certainement à ce jour le bracelet sportif le plus complet sur le marché, les autres ne disposant pas de capteurs si nombreux, ou proposant un GPS pour un tarif nettement supérieur. Notez également que le Microsoft Band fait office de tracker de sommeil.

Microsoft Band

Le reste du bracelet est plus standard. Il affiche donc ses informations sur un écran de 0,43 x 1,3 pouce en couleurs (il est possible de le personnaliser), pèse 60 grammes, est épais de 8,7 mm et large de 19 mm. Il résiste à la transpiration et aux éclaboussures mais ne devra pas être utilisé sous la douche ou dans une piscine, dommage. On peut regretter son autonomie limitée à deux jours maximum (deux batteries de 100 mAh sont incluses) mais on salue l’arrivée de Microsoft Health, la plateforme santé en cloud de l’Américain, organisant désormais les informations santé de l’utilisateur. Cortana est d’ailleurs elle aussi de la partie, et peut être utilisée grâce à un microphone intégré au bracelet.

Pour le moment, le Microsoft Band n’a été annoncé qu’aux États-Unis. Il y est disponible dès aujourd’hui au prix de 199,99 dollars en tailles Small, Medium ou Large.

Lien Youtube
Chaine Youtube FraWin