On vous en avait parlé dès le mois de décembre : Google va arrêter de supporter Exchange ActiveSync en estimant que des solutions gratuites existes avec CalDAV et CardDAV. Si cette décision est sans conséquence pour la plupart des gens, ce n’est pas le cas des utilisateurs de Windows Phone qui ne disposent pas de la prise en charge de CalDAV et CardDAV.

Exchange ActiveSync

On apprend aujourd’hui que finalement, Microsoft prévoit d’intégrer ces protocoles nativement dans Windows Phone mais qu’il faudra attendre un petit peu. Mais le plus intéressant dans cette histoire, c’est qu’on en sait un peu plus sur les motivations et les intentions de Google dans cette affaire.

Ainsi, Google a informé Microsoft de sa volonté de ne plus supporter Exchange ActiveSync à l’été 2012, au moment où Microsoft finalisait Windows Phone 8. Il était donc trop tard pour que Microsoft l’intègre sans prendre du retard sur la sortie du système.

Google n’ayant pas annoncé de date pour la fin de la prise en charge, Microsoft avait de toute façon un peu de temps de voir venir. Sauf qu’à la mi-décembre, Google a enfin dévoilé son calendrier en annonçant la fin de la prise en charge pour le 31 janvier, soit 45 jours plus tard.

Compte tenu de la manière dont Google a diffusé des informations, on peut estimer qu’ils ont sciemment mis des bâtons dans les roues de Microsoft pour les embêter un peu. Si cette technique n’est pas très propre, Microsoft aurait du dès le départ intégrer CalDAV et CardDAV à Windows Phone sachant que ces protocoles sont universelles et utilisés par de nombreux services, quand bien même Exchange ActiveSync le fait. De même, depuis cet été, Microsoft a eu le temps de s’adapter à ce comportement peu vertueux de la part de Google.

En attendant, on ne sait pas quand CalDav et CardDAV seront pleinement supportés par Microsoft mais il ne faut à priori certainement pas s’attendre à ce que cela soit rapide.

Source