Selon des informations qui circulent depuis quelques jours, Dell aurait la volonté de sortir de la bourse pour devenir une société privée non cotée et ainsi ne plus être aussi dépendant des soubresauts des marchés et de la volonté que peuvent avoir les actionnaires d’imposer leur dire sur la stratégie de l’entreprise.

Dell

Il faut dire que Dell a de grosses difficultés depuis de nombreuses années. Après une stratégie de vente en ligne réussi, l’entreprise n’a pas réussi à se renouveler suffisamment pour suivre les tendances du marché. Ainsi, le constructeur a du mal sur le monde du PC alors même qu’il est totalement absent des smartphones et tablettes, faute d’avoir convaincu avec les produits proposés.

Pour sortir de la bourse, il faudrait une somme colossale pour racheter les actions une par une. Selon une information de CNBC, Microsoft pourrait être prêt à aider son partenaire en investissant entre 1 milliard et 3 milliards de dollars. Cette prise de participation (rachat ?) de Microsoft dans Dell pourrait lui permettre de renforcer sa division hardware alors que le géant du logiciel souhaite fabriquer plus de matériels.

Si l’information se révèle vrai, Microsoft suivrait ainsi dans un style différent la même démarche que Google avec Motorola en rachetant un constructeur même si Google a racheté Motorola avant tout pour des problèmes de brevets et qu’il ne sait pas trop quoi en faire à présent.

Quoi qu’il arrive, cette information pourrait faire l’effet d’une petite bombe si elle se concrétisait mais à priori on en est encore qu’au début des discussions entre les différentes parties concernées. CNBC semble toutefois confiant en indiquant qu’un accord pourrait être trouvé d’ici à la fin de la semaine. Nul doute qu’on sera amené à reparler des implications d’une telle opération sur Microsoft, ses autres partenaires constructeurs et plus généralement le marché.

Source