Même si les parts de marché de Windows Phone sont restées très faible depuis 2010, la sortie de Windows Phone 8 semble avoir fait plus que du bien à la plateforme. Microsoft vient ainsi de révéler que le système voyait ses parts de marché augmenter de façon importante un peu partout et même atteindre un niveau très intéressant dans de nombreux marchés.

Windows Phone

C’est le cas par exemple du Mexique ou Windows Phone dispose maintenant d’une part de marché supérieure à 10 % grâce à América Movil qui met pas mal en avant le système. On peut donner ici l’exemple du Lumia 505, un modèle spécialement développé pour ce pays. 

Mais il n’y a pas qu’au Mexique que les choses sont positive. En Europe aussi, ça va mieux qu’avant. La Finlande, le pays de Nokia, est aussi favorable à Windows Phone avec des parts de marché importantes tout comme en Pologne ou selon des rumeurs, la part de marché de Windows Phone dépasserait même 15 % tout comme en Italie où la part de marché est de 14 % en janvier.

Les Emirats Arabes Unis est aussi une zone très importante pour Windows Phone avec une part de marché également supérieure à 10 %.

Le responsable de Microsoft évoque également la capacité dont dispose Windows Phone dans les pays émergents comme en Chine, en Inde, en Indonésie et en Turquie. Il estime que compte tenu du faible taux de pénétration des smartphones dans ces pays et de la présence faible de l’iPhone, Windows Phone dispose de réelles chances de s’imposer.

Au niveau global, Windows Phone dépasse déjà Blackberry dans 24 pays et l’avenir de Windows Phone ne se pose plus. Il y a un an, les opérateurs se demandaient pourquoi ils devaient investir dans Windows Phone. Aujourd’hui,  ils se demandent quels terminaux ils doivent acheter et à quel prix ils doivent les proposer. La stratégie de Microsoft est pour le moment de viser le top 50 global des opérateurs et dans chaque pays de travailler avec 2 principaux partenaires pour mettre en avant Windows Phone.

Bref, si Windows Phone n’est pas encore au niveau de la concurrence, les choses sont positives et ça monte petit à petit.

Source