On en a parlé plusieurs fois ici, pour inciter Nokia à utiliser Windows Phone, le finlandais et Microsoft ont signé un accord (appelons le l’accord Nokia-Microsoft) qui prévoit un versement trimestriel de 250 millions pour Microsoft jusqu’en 2016 et pour Nokia le paiement des licences de Windows Phone. En janvier, on vous avait dit que si jusqu’à maintenant Nokia était bénéficiaire de cet échange financier, cela allait changer dans les prochains mois.

accord Nokia-Microsoft

Il semble au final que ce soit plus compliqué que ça. Dans un document remis à la SEC (l’autorité des marchés financiers aux Etats-Unis – là ou est côté Nokia), Nokia a indiqué qu’elle serait encore bénéficiaire cette année même si cela pourrait changer ensuite. En fait, Microsoft paye 250 millions de dollars Nokia chaque trimestre pour « l’inciter à être sur Windows Phone » et Nokia doit en tout 500 millions de dollars à Microsoft pour la durée de leur contrat.

Dans le même document, Nokia a également a répété son ambition de’avoir une croissance plus forte que celle du marché (et donc de gagner des parts de marché) tout en maintenant une marge opérationnel de 10 % minimum. la joint-venture Nokia-Siemens a également un objectif de marge compris entre 5 % et 10 %. Les marchés financiers ont bien accepté ces nouvelles rassurantes puisque la quotation de Nokia prenait 3 % à la bourse hier soir.