Selon un document officiel publié par une administration chinoise, la Chine a peur d’Android et voudrait plus s’ouvrir à d’autres plateformes.

Selon Digitimes, la China Academy China Academy of Telecommunication Research for the Ministry of Industry and Information Technology (vous pouvez respirer)  a publié un livre blanc faisant état d’une dépendance trop forte de l’industrie mobile chinoise vis-à-vis d’Android, le système représentant plus de 80 % des ventes dans le pays.

Chine a peur d'Android

Le pays chercherait donc à réduire un peu sa dépendance et cela pourrait passer par une montée en puissance des autres systèmes comme Windows Phone, Tizen, Firefox et iOS. Le rapport invite aussi l’industrie locale à créer son propre système tout en estimant que cela ne pourrait de toute façon pas avoir d’impact réel avant 2 à 3 ans.

Compte tenu de la centralisation chinoise et de l’impact qu’un tel rapport peut avoir sur l’industrie, on pourrait donc s’attendre à ce qu’une grande partie des acteurs du marché mobile suive les recommandations de ce document et développe plus d’API, d’applications et de terminaux sous d’autres choses que Android et pourquoi pas Windows Phone. Le marché chinois étant le principal marché mobile au monde, nul doute qu’un tel mouvement pourrait avoir un impact important sur l’écossytème Windows Phone dans le monde. Cette décision intervient alors même que Microsoft (et ses partenaires comme Nokia et Huawei) investit beaucoup en Chine en adaptant Windows Phone 8 pour le marché local.

La sortie de ce document intervient également à un moment où un constructeur de smartphone en Chine, Phicomm, a décidé de développer des produits Windows Phone. Il vient donc s’ajouter à deux autres acteurs locaux, Huawei et ZTE, sont déjà partenaires de Microsoft.

Source