L’institut de statistique Gartner vient de publier ses prévisions pour les années à venir en terme de système d’exploitation. Selon The Guardian qui a eu accès au rapport en avant première, Gartner prédit que Microsoft va avoir de grosses difficultés d’ici à 4 ans s’il ne fait pas de progrès sur les marchés des tablettes et des smartphones.

Microsoft va avoir de grosses difficultés

En effet, Gartner estime qu’Android devrait rester durablement premier acteur sur ces deux marchés, éclipsant ainsi largement Microsoft mais aussi Apple. Gartner pense que les positions de chaque acteur vont en fait rester durablement similaires, chacun augmentant son parc chaque année dans un marché en pleine croissance sans que les places ne bougent.

Android devrait représenter plus que les ventes de produits Mac/iOS et Windows réunis dès cette année, accroissant son avance sur les deux autres les années suivantes. Face à ces 3 mastodontes, les autres acteurs auront bien du mal à suivre (Blackberry et les autres).

Dans ce contexte, Gartner estime qu’il pourrait y avoir un problème plus important pour Microsoft. Jusqu’à maintenant, Microsoft représente plus de 90 % des ventes logicielles avec Windows et gagne beaucoup d’argent avec Microsoft Office. Si Office reste cantonné à Windows et que Windows et Windows Phone ne percent pas dans les tablettes et téléphones, la situation financière de Microsoft pourrait poser problème. Ainsi, Gartner pose la question de savoir ce qu’il se passerait si Microsoft Office n’était plus le logiciel de traitement de texte le plus utilisé au travail ?

On sait que Microsoft réfléchit à proposer Office sur les autres plateformes, des rumeurs insistantes en faisant état. Si on suit le raisonnement de Gartner, Microsoft ferait mieux d’anticiper la fin de son monopole logiciel et d’essayer de sauver les meubles en étant moins conservateur. En effet, les PC vont voir leur importance diminuer au profit des tablettes qui sont plus flexibles et qui peuvent parfois se transformer en PC. L’avantage de Windows sur les PC va donc être rendu moins important d’autant que pour le moment Windows sur tablette a du mal à décoller.

Microsoft-Gartner-1

Après, il faut aussi prendre de la distance par rapport à ce que peut prédire Gartner (et les autres). En effet, ces instituts ne sont pas dans les entreprises qui innovent et ne savent donc pas ce qu’il se prépare. Pire, ils peuvent parfois se tromper en anticipant mal ce qui va se passer. On se souvient par exemple que ce même institut prédisait il y a quelques mois que Windows Phone serait la plateforme majoritaire sur smartphone en 2017, ce qui semble plus que compliqué au vu de la situation d’Android.

On peut néanmoins estimer que ce que Gartner évoque est vrai si rien ne change. Qu’en pensez-vous ?

Source