Fairsearch, un groupe d’entreprises et d’organismes unis dans le but de promouvoir la croissance économique, l’innovation et le libre choix dans l’écosystème Internet vient de déposer dépose plainte contre Android devant l’UE (L’Union Européenne).

plainte contre Android devant l'UE

Ce groupe constitué de grands noms comme Microsoft, Nokia, Oracle et d’autres estime que Google utilise Android de manière déloyale pour imposer ses services aux consommateurs européens.

L’avocat chargé du dossier pour Fairsearch estime en effet que « Google utilise Android comme un cheval de Troie pour tromper ses partenaires, monopoliser le marché du mobile et contrôler les données des utilisateurs ». Cette plainte intervient alors que la commission européenne elle-même enquête sur d’éventuelles pratiques antitrust de la part de Google. Difficile de savoir quelle suite prendra les différentes affaires auxquelles est confronté Google mais force est de constater que les nuages sombres s’accumulent au dessus de Google en Europe.

Il y a quelques années, c’était Microsoft qui faisait l’objet de la concentration de ces attaques de part la domination de Windows et ce ne sont pas les condamnations ni les amendes qui y ont vraiment changé quoi que ce soit mais bien l’innovation et la concurrence qui a permis de rééquilibrer les choses quitte à recréer un désequilibre autour de Google.

Source