Lancée il y a un peu plus d’un an, la tablette de Microsoft sous Windows RT, la fameuse Surface RT, s’apprêterait à subir un petit lifting côté hardware pour sa prochaine version. On parle d’un processeur Qualcomm Snapdragon intégré à l’ardoise.

Surface RT

La première version de la Microsoft Surface RT est sortie équipée d’une architecture ARM s’appuyant sur un processeur Nvidia couplé à 2 Go de RAM. La tablette au succès mitigé pourrait être déclinée dans une deuxième version équipée d’une puce Qualcomm, selon des informations rapportées par Bloomberg.

Pas encore annoncée alors même que Microsoft multiplie les opérations autour de sa Surface RT (Des Surface à prix réduit pour les écoles, Cover pour 1 € de plus…), la prochaine version de la Surface RT pourrait être déclinée en deux moutures : l’une équipée de puces Nvidia, l’autre de puces Qualcomm. On murmure d’ailleurs que la firme de Redmond testerait actuellement son système d’exploitation Windows RT 8.1 avec un processeur Qualcomm Snapdragon 800, soit le plus puissant de la gamme du fournisseur de puces.

Une telle intégration hardware permettrait notamment à Microsoft, qui met en avant l’aspect logiciel de sa tablette (inclusion d’Outlook notamment) de miser sur une montée en gamme en termes de matériaux, mais aussi de connectivités : n’oublions pas qu’une telle puce offre une compatibilité avec le réseau LTE. Pourquoi pas une mise en vente auprès des opérateurs  avec un abonnement réseau ? Cela pourrait en tout cas constituer une nouvelle piste commerciale pour la marque.