La prochaine étape de Microsoft sera la domotique. La firme de Redmond, qui s’est déjà largement penchée sur le sujet en développant son système Kinect adapté au monde vidéolodique, vient de publier un SDK adapté à son système d’exploitation dédié à la domotique, HomeOS.

HomeOS

Aperçu depuis quelques mois, et en développement depuis 2010, le HomeOS de Microsoft vise à créer un système dédié à la domotique, le tout étant piloté depuis l’ordinateur du domicile. La firme promet depuis les débuts de HomeOS une utilisation simple, permettant notamment d’ajouter les appareils de son choix, mais aussi des profils d’utilisateurs sans pour autant viser un public purement geek.

Aujourd’hui, HomeOS passe à la vitesse supérieure puisque Microsoft Research vient de publier un SDK adapté au système d’exploitation et baptisé Lab of Things. En version bêta, il propose « une infrastructure partagée conçue pour aider les chercheurs à développer et à évaluer des technologies pour l’environnement d’une maison« . Il s’agit ici de fournir un framework commun aux développeurs intéressés par la domotique, mais aussi d’analyser les données recueillies au cours des expériences menées sur l’OS et qui seront centralisées dans Windows Azure.

Du côté de la concurrence

HomeOS vise de nombreuses applications à développer via ce SDK. Lab of Things autorise en effet le contrôle des différents appareils du foyer, mais aussi des interrupteurs électriques ou du chauffage, en passant par du monitoring lié à la santé, et même du stockage de données en cloud.

En parallèle, il se pourrait fort que le concurrent historique de Microsoft, Apple, croque l’entreprise israélienne Primesense, selon le journal Calcalist. La Pomme serait prête à débourser 280 millions de dollars pour s’offrir cette firme spécialisée dans les capteurs 3D et qui avait collaboré avec Microsoft lors de l’élaboration de la Kinect. On note d’ailleurs que Primesense a appuyé certaines innovations dans le domaine de la santé et de la robotique. Microsoft se dépêche-t-il de lancer son système de domotique avant qu’Apple, plus ou moins parti pour s’inviter dans ce domaine ou dans celui des consoles de salon, ne vienne lui damer le pion ?

Pendant ce temps, notons que la domotique continue de progresser dans le monde d’Android.