Après que les actionnaires de Nokia ont approuvé à plus de 99 % le rachat de l’entreprise par Microsoft, on en apprend un peu plus sur le déroulement des événements et notamment sur l’impact de l’opération en termes.. immobiliers. Le siège social de Nokia à Espoo (Finlande), qui a été construit dans les années 90 et revendu l’année dernière à un groupement foncier du fait des difficultés financières du groupe, va désormais être occupé par Microsoft, tout comme la majeure partie des équipes travaillant dans ces bâtiments. L’entreprise reste toutefois locataire des lieux.

1297320710169_ORIGINAL

La décision de transférer le bail de la Nokia House à Microsoft est logique puisque la grande majorité des salariés basés au siège social de Nokia travaille pour la division Devices & Services, celle-là même que Microsoft est en train d’acquérir. Il est donc logique que le bâtiment soit désormais loué par Microsoft en même temps que les salariés de la division mobile du Finlandais. Parmi les employés de la firme, il y aura tout de même 32 000 salariés de Nokia qui resteront chez l’équipementier réseau Nokia. Ces derniers devront être relogés dans d’autres bâtiments de la firme dans la ville à côté d’Espoo, Karaportti.

On imagine que de toute façon Microsoft, symboliquement, n’a pas trop le choix que de garder le bâtiment tel quel, étant donné que la Finlande doit déjà être déçue de voir un de ses fleurons passer sous giron américain. Microsoft a certainement dû promettre de garder les emplois là-bas, on imagine donc qu’un gros pôle Windows Phone restera présent en Finlande, certainement même la division Windows Phone pour l’Europe entière à terme.