Microsoft est passé tout proche de la catastrophe avec sa tablette Surface l’année dernière. Après une annonce surprenante qui avait su générer buzz et intérêt, la sortie du produit a été entachée par un prix élevé, une disponibilité très faible et surtout la présence de Windows RT qui apportait trop de confusion alors même qu’il ne disposait pas de beaucoup d’applications. Le résultat a été un quasi échec commercial avec des stocks restants importants (d’une valeur d’un milliard de dollars). Depuis, le produit est bradé régulièrement et il semble encore rester des stocks. Avec la Surface 2, Microsoft a tenté quelques modifications et cela semble lui réussir.

Surface-White-Touch-Cover-Front-ViewIl est bien évidemment trop tôt pour juger du succès de la Surface 2 mais force est de constater qu’on est sorti du Surface bashing tandis que les tests sont plutôt positifs, même si pas sans reproche. On peut donner l’exemple du nombre d’applications toujours trop faible ou de la non clarté de Microsoft par rapport à ce que permet Windows RT. Dans le même temps, le produit est mieux grâce à un processeur Nvidia Tegra 4 bien plus véloce et autonomie améliorée. On a également Windows 8.1 qui corrige quelques erreurs de construction de Windows 8 et le nombre d’applications du Windows Store a tout de même atteint un niveau minimum requis. Enfin, le produit est disponible bien plus largement que la Surface première du nom à ses débuts, un bon point si on veut en vendre.

Quel est le résultat ? En attendant que Microsoft communique sur des chiffres de ventes (peu probable) ou qu’on ait accès aux données financières du 4e trimestre 2013, on peut observer les recherches sur Google pour doser l’intérêt pour la Surface 2. C’est ce qu’a fait Techcrunch et voici ce que cela donne :

DOODLESComme vous pouvez le voir, le mot Microsoft Surface 2 (en bleu) est deux fois plus recherché que  Microsoft Surface RT (en jaune) passant ainsi devant l’autre catégorie de Surface, les Surfaces Pro. On remarque également que quels que soient les produits, l’intérêt depuis l’annonce et la sortie reste important. Cela ne veut bien évidemment rien dire du succès commercial mais c’est une indication qui pourrait nous orienter vers des ventes en tout cas bien plus importantes que pour les premières Surface. Reste à voir l’ampleur du phénomène.