La retraite de Steve Ballmer approche lentement mais sûrement, et suscite son lot d’interrogations : qui sera le prochain PDG de Microsoft ? La firme de Redmond devra lui trouver un successeur avant le mois d’août 2014. L’heureux élu sera ainsi le troisième dirigeant de Microsoft, après Bill Gates et Ballmer, CEO de la firme depuis 2000.

Microsoft

Les noms se succèdent et ne se ressemblent pas. Plusieurs prétendants au titre de CEO de Microsoft ont déjà été évoqués, avec plus ou moins de crédibilité. Stephen Elop, CEO de Nokia tout juste racheté par Mountain View et ancien de la firme américaine, faisait initialement partie des favoris. Il a rapidement été rejoint par Alan Mulally, l’actuel CEO de Ford, lequel a laissé courir la rumeur pendant quelques mois avant de démentir, au tout début de l’année 2014, son départ de l’entreprise d’automobile. D’autres candidats ont apparu de leur côté, dont Kevin Turner, le COO (directeur des opérations) de Microsoft. Toujours en interne, voici qu’un nouveau nom est désormais pressenti : Satya Nadella.

L’information provient de la très sérieuse agence Bloomberg. Selon elle, Microsoft étudierait actuellement la nomination de cet ancien de la maison, avec 22 ans de travail chez Microsoft à son actif ; il a navigué dans différents pôles de l’entreprise, passant par Office et Bing avant de se fixer aux services de Cloud de la marque. Si les compétence de Nadella sont indéniables, on remarquera qu’il ne s’est pas encore illustré dans une section « produits » chez Microsoft.

Selon le Wall Street Journal, Satya Nadella serait la solution conservatrice privilégiée par Microsoft, qui prévoit une réunion la semaine prochaine entre les dirigeants de la firme afin d’étudier le cas Nadella.