Microsoft vient d’officialiser une nouvelle variante de Windows 8.1 : la Bing Edition, réservée aux OEM. Pas beaucoup de changement si ce n’est l’impossibilité pour le constructeur de modifier le moteur de recherche pas défaut. En contrepartie, le système d’exploitation pourrait être gratuit selon certaines informations. Ce qui prouve la volonté de Microsoft de proposer de manière gratuite Windows dans les années à venir.

windows 8.1

Windows 8.1 Bing Edition est une version du système d’exploitation de Microsoft réservée aux OEM. On sera donc susceptible de la retrouver dans des ordinateurs vendus dans le commerce, voire dans certaines tablettes. La seule différence avec la version normale de Windows 8.1 est l’impossibilité pour les constructeurs de changer le moteur de recherche par défaut qui est Bing. En revanche, l’utilisateur pourra, s’il le souhaite, modifier cette option et aller voir du côté de la concurrence.

Windows 8.1 Bing Edition gratuit ?

Les informations sur le prix des licences de Windows aux OEM sont toujours difficiles à obtenir. Il se murmure que les constructeurs paient environ 50 dollars pour intégrer Windows 8.1 dans les ordinateurs. Pour la Bing Edition, il serait question d’un coût estimé entre 15 et … 0 dollar. Cette version pourrait donc être gratuite, ce qui peut être surprenant mais qui s’intègre dans la stratégie de gratuité plus globale de la part de Microsoft. La firme de Redmond a annoncé il y a quelques semaines la gratuité de Windows pour toutes les tablettes de moins de 9 pouces. Selon les rumeurs persistantes de ces dernières semaines, Windows 9 pourrait bel et bien être proposé de manière gratuite pour les possesseurs de Windows 8.1. Microsoft prendrait donc le chemin emprunté par Google puis plus récemment Apple avec des OS gratuits et quelques services payants.

Wintel : le duo de choc à l’assaut des tablettes ?

Le duo Wintel est bien connu dans le monde informatique puisqu’il résulte de la dominance quasi absolue de Microsoft dans le domaine des systèmes d’exploitation et d’Intel pour le marché des processeurs. Dans le monde mobile, le duo est mis à mal par la concurrence de Google et des constructeurs de puces comme MediaTek ou Qualcomm. Avec Microsoft qui propose Windows gratuit et Intel qui concède d’importantes ristournes sur ces puces mobiles, le monde des tablettes pourrait bien apprendre à connaître ce duo qui fait des fureurs sur les ordinateurs.