Le blogueur américain Andru Edwards, qui détient le site Gearlive.com, vient de révéler avoir pu prendre en main un prototype de la montre connectée de Microsoft. Le blogueur nous en apprend ainsi un peu plus sur les fonctionnalités et le design de la future Microsoft Surface smartwatch.

microsoft-smartwatch-surface

Microsoft n’a jamais annoncé publiquement le développement de sa montre connectée. Pourtant, depuis quelques mois, de nombreuses fuites font état de l’avancement des travaux effectués par Microsoft pour sa future montre connectée. Le site Gearlive.com aurait même pu réaliser une rapide prise en main d’un prototype dans les rues de New York, en voyant la montre au bracelet d’un testeur, il y a quelques mois. Ce qui irait donc dans le sens des rumeurs de l’été dernier qui indiquaient que les tests de la montre connectée de la firme de Redmond avaient commencé. L’occasion d’en apprendre un peu plus sur ses fonctionnalités et son design.

Forme allongée, écran plat

Le prototype que notre confrère a pu apercevoir était doté d’un écran plat et non incurvé, mais ressemblant au bracelet connecté Galaxy Gear Fit de Samsung dans sa forme : c’est-à-dire un rectangle allongé, contrairement à certaines montres connectées sous Android Wear comme la Moto 360 qui est ronde ou la LG G Watch qui est carrée. En revanche, le dessous de la montre serait incurvé pour prendre la forme du poignet de l’utilisateur. Il faut garder à l’esprit que le prototype est susceptible de changer, et il serait intéressant que Microsoft intègre un écran incurvé si la dalle est longue. La photo de l’article est un montage qui donne un aperçu de la hauteur bien que le produit montré soit plus large que celui aperçu dans la rue. L’écran possèderait une définition assez faible et l’interface ressemblerait énormément à Windows Phone, affichant les tuiles propres à l’OS mobile.

Des capteurs, toujours des capteurs

La montre serait bardée de capteurs avec pas moins de 5 petites puces capables de calculer tout un tas d’informations : un GPS pour la localisation, un accéléromètre, un gyroscope ainsi qu’un capteur pour mesurer la conductivité électrique de la peau. Ce dernier permet en fait de mesure le taux d’humidité de la peau, pour savoir si l’utilisateur transpire, que ce soit pour le sport mais également pour mesurer l’anxiété. Ce dernier capteur est intégré dans le bracelet alors que les autres sont directement dans le boîtier. Enfin, tout ce petit monde peut-être relié à un smartphone grâce à la connexion Bluetooth 4.0 Low Energy.

Il y a quelques semaines, Forbes avait indiqué avoir reçu des informations sur la future montre connectée de Microsoft. Parmi celles-ci, la plus intéressante était le fait que le produit serait compatible avec les terminaux mobiles Android, iOS ainsi que Windows Phone. Il faudra encore patienter quelques mois avant de découvrir les véritables spécifications de la montre connectée de Microsoft et ainsi voir la progression qui a été faite depuis le prototype aperçu à New York.