Il y a quelques mois, nous vous avions parlé du projet de Microsoft autour de lunettes connectées. Au fur et à mesure des fuites, il semble plutôt que Microsoft s’oriente vers des lunettes de réalité virtuelle au service des jeux vidéo. C’est d’ailleurs la division Xbox qui prend en charge le développement de ces lunettes.De nouvelles informations nous apprennent que Microsoft aurait mis en pause le développement de ce produit de réalité augmentée.

Microsoft-Touch-Glass-Eyewear-1

 

Selon le site WPDang, la division Xbox de Microsoft aurait mis en pause le développement des lunettes dédiées à la réalité augmentée de Redmond. Selon les rumeurs, les lunettes n’étaient pas censées être des lunettes connectées autonomes, mais plutôt des lunettes de réalité augmentée reliées à la console de Microsoft. Avec la Kinect, l’utilisateur pourrait donc bénéficier d’une sensation de réalité encore plus importante. Certes, pas au niveau d’un Oculus Rift qui est de la réalité virtuelle, mais les lunettes de Microsoft pourraient apporter de nombreuses informations au joueur pendant le jeu, rendant l’expérience plus immersive.

Une histoire de brevets entre la Kinect et les lunettes

Selon nos confrères chinois, Microsoft aurait mis de côté le développement des lunettes à cause d’un problème touchant des brevets. Plus exactement, le problème serait lié à un brevet déposé pour la Kinect qui est nécessaire au fonctionnement des lunettes de réalité augmentée. Or, Microsoft n’aurait pas la possibilité de se servir de ce brevet pour une autre utilisation qu’avec la Kinect. Ce qui empêcherait donc la firme de passer à la production de masse pour les lunettes de réalité augmentée.

Selon le site Microsoft-News qui est en relation avec des employés de Microsoft, le projet ne serait toutefois pas annulé. Mais la firme de Redmond n’ayant rien annoncé à l’E3, on ne devrait pas voir débarquer ces lunettes de réalité augmentée cette année. D’autant plus que la Kinect semble un peu délaissée, comme le prouve la décision de Microsoft de ne plus la vendre d’office avec la Xbox One et de ne plus réserver la puissance de la carte graphique pour ce périphérique.