Microsoft et la société Opera Software qui édite le navigateur éponyme viennent de signer un accord. La firme de Redmond s’engage à installer par défaut Opera Mini sur les téléphones Nokia d’entrée de gamme équipés des plateformes Series 30+, Series 40 et Asha.

nokia-asha-501-color-range

 

Lors du rachat de la branche téléphonie mobile de Nokia, Microsoft n’a pas seulement hérité des Lumia sous Windows Phone. Il a également acquis les droits sur les téléphones Asha, Series 30+ et Series 40. Ce sont des smartphones bon marché qui ont été créés pour des personnes à la recherche d’un mobile premier prix sans mettre de côté les fonctionnalités liées à Internet. Le navigateur par défaut sur ses plateformes est Xpress Browser, un logiciel édité par la société Nokia puis par Microsoft suite à son rachat. À partir d’aujourd’hui, les mobiles Asha, Series 30+ et Series 40 seront vendus avec Opera Mini en lieu et place de Xpress Browser. Les utilisateurs actuels du navigateur de Nokia seront invités à changer pour Opera Mini, alors même que le navigateur revendique 100 millions d’utilisateurs dans le monde d’Android.

Le fonctionnement d’Opera Mini et de Xpress Browser est le même : lorsque l’utilisateur visite un site Web, celui-ci est chargé par les serveurs de Microsoft ou Opera, compressé puis envoyé sur le terminal de l’utilisateur. Ainsi, la consommation de data est plus faible du fait de la compression subit par les éléments des pages Web. On peut alors se demander ce qui a poussé Microsoft à abandonner Xpress Browser.

Microsoft semble vouloir abandonner petit à petit tous les téléphones et l’écosystème qui n’a rien à voir avec Windows Phone. La firme de Redmond a déjà annoncé que les Nokia X sous Android seraient abandonnés. Une note interne envoyée aux salariés de Microsoft indique la même chose pour les Asha et les Series 40. Le Nokia 130 sous Series 30+ pourrait ainsi être la dernière nouveauté non Windows Phone de Microsoft à travers Nokia. La firme de Redmond se concentrerait ainsi sur les Windows Phone.