Cette semaine, Apple, Google, Facebook, Samsung et les autres annonceront tous leurs résultats trimestriels pour la période de Noël, d’octobre à décembre 2014, et c’est avec les résultats de Microsoft que cette semaine commence.

Microsoft

D’abord la société a réalisé 7,8 milliards de dollars de bénéfice pour 26,5 milliards de dollars de chiffre d’affaires. Cela représente une baisse d’environ 170 millions de dollars comparés au même trimestre l’année d’avant, Microsoft expliquait cela par des coûts exceptionnels de restructuration, qui comprennent notamment l’intégration des équipes de la division téléphonie de Nokia, estimée à 243 millions de dollars.

Le résultat qui doit faire plaisir à Steve Ballmer, l’ancien président de Microsoft, est celui de la division Surface. La division vient en effet de rentrer dans les prestigieuses divisions de Microsoft qui réalisent plus d’un milliard de dollars de chiffre d’affaires par trimestre avec un résultat de 1,1 milliard pour le trimestre. Ces résultats s’expliquent par un succès grandissant, de la Surface Pro 3 qui a dû également bénéficier des bonnes offres proposées par Microsoft à Noël.

Microsoft a réussi à écouler 10,5 millions de Lumia sur le trimestre avec une concentration sur l’entrée de gamme. Un net mieux par rapport aux 8,2 millions d’unités que Nokia avait écoulés l’année précédente, soit une augmentation de 28 %, mais cela s’explique probablement par des offres que Nokia n’aurait pas pu proposer. Ces résultats sont en plus marqués par une diminution des résultats de la division Windows Phone de 61 %. Ces résultats ne sont pas surprenants quand on sait que Windows Phone est devenu gratuit au milieu de l’année et que les Lumia sont quasiment les seuls appareils sous Windows Phone disponible.

Les résultats de la vente de licence Windows sont en baisse de 13 % que ce soit sur le marché professionnel ou non. Ici aussi, ces résultats s’expliquent par la baisse de prix des licences vendues aux fabricants et la croissance de l’entrée de gamme du marché. Ce résultat s’explique aussi par un résultat « à la normale » après un trimestre qui avait été dopé par l’arrêt du support de Windows XP.

Enfin, les résultats qui doivent plutôt faire plaisir au nouveau CEO, Satya Nadella, sont ceux de la division « cloud » de Microsoft comprenant Office 365, Azure et Dynamic CRM Online. La division réalise un chiffre d’affaires impressionnant de 5,5 milliards de dollars avec une croissance de 114 %. Les particuliers abonnés à Office 365 familial ou personnel sont maintenant 9,2 millions ce qui représente une augmentation de 30 % comparé au trimestre précédent.

Microsoft se porte donc relativement bien et possède clairement plusieurs cordes à son arc quand il s’agit des résultats financiers. La fin de l’année 2015 sera marquée par l’arrivée sur le marché de Windows 10, mais aussi d’une nouvelle génération d’appareils de la part de Microsoft. Les Surface, Lumia et la Microsoft Band seront en effet probablement renouvelés pour faire la démonstration du nouveau système d’exploitation maison.  Les trois trimestres avant cette fin d’année seront par contre plus difficiles pour Microsoft, mais ils ont également une place moins importante dans le calendrier.