C’est officiel, Windows 10 sortira maintenant dans moins de 10 jours. Après l’échec de Windows 8, Microsoft sait qu’il ne peut plus se permettre de faire de faux pas. Ce qui n’a pas empêché le géant de Redmond de réaliser une communication souvent alambiquée, pour ne pas dire confuse sur les modalités d’accès à son prochain OS. Prérequis techniques, contenu des différentes versions, gratuité, mise à jour, voici ce qu’il faut savoir à quelques jours de la sortie de Windows 10.

NB : Les informations de cet article concernent uniquement la version bureautique (et non sur smartphone) de Windows 10.

windows 10 sortie

Quelle machine pour faire tourner Windows 10 ?

Avec la montée en puissance des PC ces dernières années, l’arrivée d’un nouveau Windows ne signifie plus qu’il est nécessaire de changer de machine. D’une manière générale, si un PC parvient à faire tourner Windows 7 ou Windows 8.1 de manière fluide, Windows 10 ne devrait pas plomber ses performances. Sur son site officiel, Microsoft indique la configuration minimale nécessaire pour faire tourner Windows 10. Elle n’est pas très exigeante.

Windows 10 demande en effet un PC avec un processeur cadencé à au moins 1 GHz. Il existe en fait très peu de PC aujourd’hui qui disposent de processeurs aussi faibles. Ce même PC doit être équipé de 1 Go de RAM pour les systèmes 32 bits et de 2 Go de RAM pour les systèmes 64 bits. Enfin, il doit y avoir 16 Go (en 32 bits) et 20 Go (en 64 bits) d’espace de stockage minimum pour que l’OS puisse être installé. Attention toutefois, concernant la mémoire, Windows 10 sera régulièrement mis à jour et ces dernières prendront de plus en plus de Go avec le temps. Les tablettes sont particulièrement concernées. Dernières recommandations de la part de Microsoft, l’appareil doit être équipé d’une carte graphique compatible Direct X9 ou une version ultérieure et l’écran doit être capable d’afficher une définition de plus de 1024 × 600 pixels.

Cpu Z windows 10 specs

Sur le papier, la très grande majorité des PC actuellement en service peut faire tourner Windows 10. Il y a toutefois une subtilité à prendre en compte, les processeurs des PC doivent être capables de prendre en compte les instructions de type PAE, NX et SSE2 pour la version 32 bits et CMPXCHG16b, PrefetchW et LAHF/SAHF pour la version 64 bits. L’installation de CPU-Z, dans la rubrique « Instructions » permet de savoir si un PC est compatible avec de tels jeux d’instructions. Dans la partie « Instructions », la présence des mentions SSE2, EM64T et VT-X (ou VT-D) garantissent la compatibilité avec les instructions SSE2, PAE et NX demandées par Microsoft. Plus simple : si vous avez un doute sur le processeur mais que le PC parvient à faire tourner Windows 8.1, ce PC est compatible avec Windows 10, puisque la précédente version de Windows demandait les mêmes caractéristiques.

Quelles sont les différentes versions proposées ?

Il y aura en tout et pour tout quatre versions de Windows 10 à destination des PC (version bureautique). À l’instar de Windows 8, qui proposait de base ces quatre mêmes versions, Microsoft a fait dans l’efficace. Ce qu’il faut retenir, c’est que les particuliers, monsieur tout le monde, auront accès à Windows 10 dans sa version Home (ou « Pour les particuliers » si l’on en croit le site officiel de Windows). Il s’agit d’une version complète de Windows avec toutes les fonctionnalités que l’on peut attendre de l’OS. Les trois autres versions, « Pro », « Pour les Entreprises » et « Pour l’éducation », comprennent essentiellement des fonctionnalités liées soit au monde de l’entreprise soit à destination des grands groupes, dont le parc informatique est géré par un département spécifique. Voici concrètement ce que proposent les quatre versions de Windows 10.

windows 10 versions

Concrètement, quelles différences y a-t-il entre une version Home et une version Pro ? Essentiellement des fonctionnalités… à destination des pros. Le chiffrement des données est intégré dans toutes les versions de Windows 10. Mais ce chiffrement est fait sans subtilité, il s’agit de chiffrer toute ou aucune donnée. Pour chiffrer plus spécifiquement des données ou des périphériques USB externes, il est nécessaire d’avoir le module BitLocker, présent uniquement dans la version pro. Les autres modules sont également destinés aux entreprises. On ne va pas tout détailler, mais la plupart des modules permettent à un DSI de gérer plus facilement un parc informatique pour prendre le contrôle d’un PC, gérer l’installation de programmes à distance ou encore autoriser ou refuser certaines mises à jour (la version Home de Windows 10 oblige l’utilisateur à installer toutes les mises à jour). Rien de vraiment utile pour les particuliers, donc.

Il faut toutefois noter que le tableau que l’on peut voir ci-dessus n’est disponible qu’en anglais. À moins de 10 jours du lancement de Windows 10 dans le monde, Microsoft n’a pas jugé bon de traduire ce tableau. Difficile de garantir en l’état que les offres seront identiques. Il n’y a d’ailleurs même pas de page d’achat française pour les entreprises désireuses de passer à Windows 10…

Windows 10 gratuit ? Oui, mais…

Le prix ou la gratuité de Windows 10 est le point sur lequel Windows s’est montré parfois maladroit. Que faut-il retenir ?

Une chose est certaine, si vous êtes un particulier et que vous disposez d’un PC sur lequel est installé Windows 7 ou Windows 8.1 de façon légale, alors la mise à jour vers Windows 10 sera gratuite. Cette gratuité ne sera pas illimitée dans le temps. Microsoft précise bien que la mise à jour vers Windows 10 sera gratuite durant la période s’étalant du 29 juillet 2015 au 29 juillet 2016. Une fois la date du 29 juillet 2016 passée, il sera nécessaire de payer pour réaliser une mise à jour. La méthode est intéressante puisque cela permet aux consommateurs d’attendre les premiers retours avant de prendre une décision.

obtenir windows 10 gratuitement

Et pour ceux qui ont une version non enregistrée (ou piratée) de Windows ? La communication de Microsoft à ce sujet n’a pas été d’une très grande limpidité. Ce qu’il faut retenir, c’est que les versions piratées (ou dites « non authentiques ») pourront bénéficier d’une mise à jour vers Windows 10. Mais le Windows 10 installé ne sera pas reconnu comme authentique. On ne connaît pas encore exactement les limitations des versions non authentiques de Windows 10, mais Microsoft a précisé que les utilisateurs de ces versions pourront bénéficier de tarifs un peu moins élevés que l’achat d’une nouvelle licence. Du moins, si Microsoft ne change pas d’avis d’ici là.

Dans tous les autres cas, il faudra payer pour accéder à Windows 10. Cela signifie que si l’on achète un PC ou une tablette sans OS, il faudra payer une licence de Windows 10. À quel prix ? La seule indication que Microsoft a donnée pour l’instant est 135 euros pour la version familiale (Home) et un peu plus de 200 euros pour la version Pro. Il faudra certainement attendre le 29 juillet pour en savoir plus. On ne connaît pas encore le prix des versions OEM.

Même constat pour professionnels et les entreprises, qui ne peuvent pas bénéficier d’une mise à jour gratuite vers Windows 10. Cela ne signifie pas pour autant que si vous disposez d’une version Pro ou Intégrale de Windows vous devrez payer, mais plutôt que les professionnels ne peuvent pas passer leur parc informatique sous Windows 10 gratuitement.

Vers quelle version de Windows 10 va se trouver mon PC après la mise à jour ?

Qui dit différentes versions de Windows dit également des Windows 10 différents en fonction de la version. La politique de Microsoft est relativement généreuse de ce point de vue. Microsoft indique que les variantes de ces éditions seront mises à jour vers l’édition parente et devraient donc gagner en fonctionnalités lors de la mise à jour. Par exemple, les éditions unilingues de Windows 8 seront mises à jour vers une édition complète de Windows 10 avec la possibilité de changer la langue. Le tableau ci-dessous permet de mieux comprendre comment va se passer la mise à jour.

Windows 10

Vais-je perdre toutes mes données en passant à Windows 10 ?

Non, l’installeur de Microsoft demande explicitement si la mise à jour efface toutes les données ou si ces dernières doivent être conservées. Le temps des nouvelles versions de Windows qui nécessitaient de formater son disque dur est terminé depuis longtemps !

J’ai encore plein d’autres questions !

Le but de cet article est de répondre aux principales questions que l’on peut se poser à quelques jours de la sortie de Window 10. Nous avons écrit au début du mois de juin un article complet en 15 points sur la sortie de Windows 10. Enfin, Microsoft a également mis en ligne une longue FAQ en français qui a le mérite de répondre de façon plutôt claire aux questions fréquemment posées.