Microsoft vient de publier ses résultats financiers pour son quatrième trimestre fiscal. Pour la deuxième fois de son histoire, le géant américain affiche des pertes très importantes qui résultent du rachat de Nokia.

microsoft logo dore

3,2 milliards de dollars. C’est le montant des pertes affichées par Microsoft pour le deuxième trimestre de l’année qui correspond à son quatrième trimestre fiscal de 2015. Des pertes imputables non pas à ses activités traditionnelles — Cloud, services, logiciel et jeu vidéo — mais bien à Nokia, le fabricant de smartphones que Steve Ballmer avait racheté au début de l’année 2014. Microsoft explique ainsi que les actifs de Nokia ne valent presque plus rien et qu’ils ont été dépréciés. En résulte une charge comptable de 7,5 milliards de dollars à laquelle s’ajoute 780 millions de dollars supplémentaires liés à la restructuration de sa branche mobile et donc aux 7800 licenciements supplémentaires annoncés par la société il y a quelques semaines.

À la fin du mois de juin, la société affichait en effet un chiffre d’affaires de 22,18 milliards de dollars, en baisse de 5 % par rapport à l’année dernière. Sur l’année fiscale, son chiffre d’affaires s’élève à 93,5 milliards de dollars pour un résultat net de 18,2 milliards de dollars. En d’autres termes, malgré ses pertes, Microsoft a les reins solides.

Mobile First, Cloud First… Maybe Smartphones

Dans le détail, Microsoft indique que le chiffre d’affaires provenant des ventes de licence de Windows a baissé de 8 % au dernier trimestre et plus spécifiquement que le chiffre d’affaires des licences OEM a baissé de 22 %. La stratégie de Satya Nadella, « mobile first, cloud first », semble également porter ses fruits. Les revenus des activités de cloud (Azure, Office 365) ont augmenté de 88 % par rapport à l’année dernière et Office 365 est désormais utilisé par 15,2 millions de clients, soit 3 millions d’abonnés supplémentaires par rapport au premier trimestre de l’année. Toujours dans les bonnes nouvelles, la vente de Surface a généré 888 millions de dollars, soit une augmentation de 117 % par rapport à l’année dernière. Enfin, la branche Xbox se porte également bien avec un chiffre d’affaires en hausse de 27 % et 1,4 million de ventes entre avril et juin 2015.

microsoft resultat financier q2 2015 detail

La branche mobile de Microsoft ne se porte pas trop mal non plus, du moins sur le papier. Microsoft annonce ainsi avoir vendu 8,4 millions de smartphones Lumia durant le dernier trimestre, contre 5,8 millions l’année dernière. Mais, du fait de la hausse de l’euro notamment, le prix moyen de vente de chaque appareil a baissé. De fait, sans Nokia, sa branche mobile, Microsoft aurait certainement réalisé un très bon trimestre. Et il ne fait maintenant plus de doute que Satya Nadella, le PDG de Microsoft, ne compte plus sur cette branche pour trouver de la croissance.

Désormais, Microsoft compte toucher le plus large public possible en développant des applications à destination d’Android et iOS et n’attend plus que ses clients achètent des Windows Phone pour utiliser ses produits et ses services. Microsoft, tout du moins Satya Nadella, a bien compris que ce sont les applications, les services et les logiciels qui font la force de la société et non ses appareils. N’est pas Apple qui veut, n’en déplaise à Steve Balmer.