Bien conscient que la pratique du revenge porn prend de plus en plus d’ampleur, Microsoft a décidé de mettre en ligne un formulaire permettant aux victimes de « reprendre le contrôle ». Ce dernier permet de signaler des liens menant vers du revenge porn sur Bing mais aussi d’effacer des images ou des vidéos intimes sur le Xbox Live ou sur OneDrive.

revenge porn

Conséquence des sextos ou de la plus grande facilité à prendre des vidéos ou des photos avec des appareils mobiles, le revenge porn, le fait de mettre en ligne cesdites photos, vidéos ou sextos sans le consentement de la personne concernée, est de plus en plus courant. Des fichiers qu’il est souvent compliqué de faire disparaître et dont la nuisance est évidente. Pour lutter contre le phénomène et surtout pour donner des solutions aux victimes, Microsoft vient de mettre en ligne un formulaire permettant de demander à retirer des liens sur Bing ou du contenu sur le Xbox Live et sur OneDrive menant à du contenu intime oublié sans consentement. Si Microsoft peut bien effacer des fichiers sur ses propres services, et de façon mondiale, il précise toutefois que la disparition des liens sur Bing n’efface pas le contenu en question.

Jacqueline Beauchere, à l’origine d’un billet publié sur le sujet sur le site de Microsoft, indique qu’il ne s’agit là d’une première étape dans le domaine et sous-entend que la société américaine devrait proposer plus d’initiative à l’avenir pour résoudre ce genre de problème. Actuellement, ce formulaire n’est disponible qu’en anglais mais selon les propos de Jacqueline Beauchere, il devrait être traduit dans d’autres langues « dans les prochaines semaines ».