Microsoft présentera à la fin du mois d’octobre ses résultats trimestriels, mais la firme annonce aujourd’hui avoir changé la façon dont elle catégorise ses divisions dans le calcul de ces résultats.


Microsoft Redmond

Le jeudi 22 octobre, Microsoft annoncera les résultats pour le premier trimestre de son année fiscale 2016 couvrant les mois de juillet, août et septembre 2015. La société va profiter de cette nouvelle année fiscale pour réorganiser la façon dont elle annoncera ses résultats pour qu’ils reflètent mieux, dit-elle, sa nouvelle stratégie.

En 2013, Microsoft, dirigée alors par Steve Ballmer, avait déjà réorganisé ses résultats pour laisser une part plus importante aux matériels vendus par la marque, comme la Surface ou les téléphones Nokia dont Microsoft venait d’annoncer le rachat de la division mobile. Depuis, la société a changé de dirigeant et de stratégie, et sous Nadella, les choses seront plus simples avec seulement trois grands groupes.

Le groupe Productivity and Business processes inclura les résultats des divisions Dynamics, Dynamics CRM Online, Office, Office 365 Professionnel et Office 360 grand public.

Alors qu’Office et Office 365 étaient auparavant dans des sections différentes, ils se retrouvent maintenant associés dans le même groupe.

Le groupe Intelligent Cloud inclura les résultats de tout ce qui concerne le cloud, privé, public ou hybride chez Microsoft comme les résultats de Windows Server, SQL Server, Azure, System Center et les services pour entreprises.

Le groupe qui doit le plus tenir à coeur de Satya Nadella dont il est originaire. Microsoft a choisi de ne pas inclure Office 365 à cet ensemble, alors qu’il est souvent considéré comme l’un des produits cloud les plus populaires de Microsoft.

Enfin, le groupe « More Personal Computing » regroupera l’essentiel des produits grand public de Microsoft comme la vente de licence Windows, les appareils comme les Surfaces ou les téléphones et bien sûr les ventes de jeu vidéo et de Xbox. La recherche fera également partie de se groupe.

C’est le groupe qui intéressera probablement le plus le lectorat de FraWin, le point le plus étonnant dans l’annonce de ce troisième groupe est l’inclusion de la recherche via Bing. Certes cette division est directement visible par le grand public au travers sur site et de l’assistante Cortana, mais ça n’en reste pas moins un produit qui aurait pu être catégorisé comme faisant partie du cloud, surtout lorsqu’il est vendu à d’autres marques comme Apple qui utilise le moteur pour Siri.

Ce redécoupage des divisions de Microsoft devrait également permettre à la société de présenter de jolis résultats. On imagine par exemple que les résultats de Windows 10 Mobile ou des Lumia seront rattrapés par le succès de Windows 10 et des Surfaces alors que Bing serait sur le point d’atteindre l’équilibre. Les deux autres groupes devraient également afficher de très jolis résultats. Ce sont en effet, depuis plusieurs trimestres, les divisions où Microsoft affiche les meilleures performances. Réponse dans un mois lors de l’annonce des prochains résultats financiers.