Après avoir pris en main le Lumia 950, nous avons également pu tester pendant quelques minutes le Lumia 950 XL, le pendant extra large des nouveaux smartphones haut de gamme lancés par Microsoft en cette fin d’année.

c_FraWin - FrAndroid - DSC_2512

L’annonce du Lumia 950 XL est intéressante à plus d’un titre pour le monde mobile. Premièrement, c’est la première phablette haut de gamme de la marque Microsoft et la première depuis le Lumia 1520 lancé il y a deux ans. C’est également le dernier smartphone en date à intégrer le processeur Snapdragon 810 qui a très mauvaise réputation en raison de sa consommation et sa chauffe excessives. Enfin, Microsoft semble acter sa décision de proposer, comme Sony, des téléphones dans plusieurs formats, mais avec des fiches techniques très proches. Le Lumia 950 XL est en effet très peu différent du Lumia 950.

c_FraWin - FrAndroid - DSC_2522

Les différences se comptent sur les doigts d’une main : un écran de 5,7 pouces au lieu de 5,2, un Snapdragon 810 au lieu du Snapdragon 808, quelques changements de design et c’est tout. Le reste de l’appareil est identique : on retrouve le même appareil photo à l’arrière, même si le design du capteur est différent, les mêmes 32 Go de stockage avec lecteur de carte microSD, le même port USB 3.1 Type-C et la même compatibilité avec Windows Hello par le scan de l’iris. Pour un avis global sur la gamme Lumia 950, nous vous encourageons donc à lire l’article de prise en main du Lumia 950.

c_FraWin - FrAndroid - DSC_2513

Malgré tout, les deux téléphones sont bel et bien différents à commencer par leur taille. Sur le Lumia 950 XL, Microsoft a procédé à quelques changements de design pour prendre en compte le grand écran, dont un changement dans la disposition des boutons. Historiquement chaque Lumia proposait sur le côté droit un bouton de déverrouillage au milieu, les touches de changement du volume au-dessus et éventuellement un bouton appareil photo en dessous. Ici, Microsoft a choisi de mettre le bouton de déverrouillage entre les deux boutons de modifications du volume, ce qui déstabilise un peu lorsqu’on a l’habitude des Lumia, mais qui semble être une bonne idée pour une utilisation à une main de l’appareil.

c_FraWin - FrAndroid - DSC_2585

Le mode une main

La prise en main de l’appareil est remarquablement bonne pour un appareil de cette taille, Microsoft a eu raison de diminuer la diagonale de l’écran en passant de 6 pouces sur le Lumia 1520 à 5,7 pouces avec le Lumia 950 XL. Les marges autour de l’écran ont également été réduites pour abaisser encore plus les dimensions de l’appareil. Le mode une main de Windows 10 Mobile, activable par un appui long sur la touche Windows, prenait ici tout son sens. Comme sur le Lumia 950, la finition mate rend le téléphone agréable au toucher et la prise en main est assez bonne pour que l’on n’ait pas l’impression que l’on va faire glisser le téléphone.

Un mot sur le poids de l’appareil qui a souvent joué en défaveur des Lumia, bien que l’on puisse être amateur de téléphones pesant bien dans la main. Ici le terminal pèse 165 grammes, soit quand même 45 grammes de moins que le Lumia 1520 et cela se sent en main. Le Lumia 950 XL semble léger en comparaison.

c_FraWin - FrAndroid - DSC_2580

En façade, comme sur le Lumia 950, on ne retrouve essentiellement qu’un écran. Microsoft a choisi de ne pas intégrer de touche physique et d’utiliser les touches virtuelles de Windows 10 Mobile. L’avantage tient à ce que cela évite les erreurs de manipulation lorsque le téléphone est utilisé comme touchpad avec Continuum ou avec d’autres applications utilisant le mode plein écran. Ce choix peut encore surprendre sur un téléphone haut de gamme, mais Microsoft n’est pas le seul à le faire.

c_FraWin - FrAndroid - DSC_2508

À côté de l’appareil photo en façade de 5MP, capable de filmer en 1080p, on peut également trouver un capteur infrarouge qui permettra d’utiliser Windows Hello, la reconnaissance par iris, même en conditions de basse luminosité. Sur les fiches techniques des Lumia, Microsoft a indiqué que Windows Hello était pour le moment en bêta sur les téléphones et effectivement, lors de la prise en main, la reconnaissance n’était pas encore assez rapide. Il faut cependant tenir compte des conditions particulièrement mauvaises du test avec souvent un spot lumineux juste au-dessus du visage de l’utilisateur et le fait que même Windows 10 Mobile, et le firmware du téléphone sont en bêta. Il a bien par contre été impossible de déverrouiller le téléphone avec une autre personne que l’utilisateur configuré.

Quid du Snapdragon 810 ?

Lumia 950 liquid cooling

Depuis le début de l’année, plusieurs fabricants ont décidé d’intégrer le Snapdragon 810, le processeur le plus haut de gamme fabriqué par Qualcomm aujourd’hui, dans leurs téléphones. Ces fabricants s’y sont souvent cassé les dents, le processeur est puissant, mais diminue rapidement cette puissance lorsqu’il chauffe, et ce processeur chauffe beaucoup. Pour tenter de remédier à ce problème, Microsoft a intégré une technologie de refroidissement liquide conçue par l’équipe Surface. On vous rassure tout de suite, vous n’entendrez pas la mer en remuant le téléphone, l’idée est ici d’avoir un circuit d’eau qui ira dissiper la chaleur loin du processeur.

Lors de notre prise en main et malgré une utilisation intensive de Continuum avec plusieurs applications en parallèle, le téléphone ne semblait pas chauffer excessivement, à peine tiédir. Il faudra confirmer ces premières bonnes impressions dans des tests complets pour savoir si un fabricant a enfin réussi à dompter le Snapdragon 810 de Qualcomm.

Conclusion

c_FraWin - FrAndroid - DSC_2476

Le Lumia 950 XL est sans nul doute la phablette la plus convaincante sortie des bureaux de l’équipe Lumia. Comme le Lumia 950, la marque n’a pas fait de compromis sur les spécifications techniques de la machine, ce qui lui permet d’être avantageusement placée lors comparatifs théoriques. En pratique, la prise en main du téléphone s’est révélée convaincante concernant le poids et l’ergonomie. Mais comme avec le Lumia 950 XL, nous mettrons un bémol, ou plutôt un point d’interrogation sur la qualité du logiciel qui sera intégré lorsque ces téléphones seront disponibles sur le marché. Ce point, comme l’autonomie ou la capacité du téléphone à tenir en performance sans chauffer, sera à examiner lors d’un test complet.

Le Lumia 950 XL sera disponible à 699 euros en France à partir du mois de novembre, et les premiers acheteurs devrait recevoir un Microsoft Display Dock gratuitement.