Nouvelles suppressions d’emploi pour la firme de Redmond qui semble se recentrer sur ses équipes américaines.

Hololens

Le journal israélien Ynet rapporte aujourd’hui que Microsoft a renvoyé 60 employés qui travaillaient sur le projet Hololens dans son  centre de recherche et développement israélien. Cette information a par la suite été confirmée par Microsoft Israël qui parle de « récentes décisions concernant des réductions d’équipes dans un certain nombre de secteurs ». Parmi ces 60 employés, 30 étaient des employés directs de Microsoft et les 30 restants étaient des sous-traitants.

La raison derrière ce renvoi soudain viendrait de l’abandon d’une technologie développé dans le centre israélien au profit d’une autre technologie conçu aux États-Unis. Ces renvois ne semblent donc pas remettre en question le projet qui avait reçu un bel accueil du public, des entreprises et de la presse lors de son annonce en janvier dernier.

Hololens Fov True ad champ de vision

On espère que ce changement de stratégie réglera le problème de champ de vision, dont les premiers testeurs du masque de réalité augmentée se sont plaints, comparant ce champ… à une fente de boîte aux lettres.

Microsoft investit depuis plusieurs années dans un pôle de développement israélien. En une année seulement, la firme de Redmond a racheté N-Trig pour les stylets Surface, Equivio qui travaille dans le machine learning et Aorato, une société spécialisée le stockage de données dans le cloud. Ces trois start-ups étaient basés en Israël.

On également vu la firme de Redmond se recentrer sur ses équipes américaines depuis plusieurs mois avec le renvoi de la plupart des anciens ingénieurs de Nokia Mobile, le passage de la division mobile sous la direction de Panos Panay, et le développement de Groove Musique, anciennement Xbox Musique, qui n’est plus réalisé en France, mais aux États-Unis.

Source : Ynet via EnterTheRift