C’est par le partage d’un mail envoyé à certains membres du programme Insider que l’on apprenait ce weekend que Microsoft travaille actuellement sur une version iOS du clavier WordFlow utilisé sur Windows Phone.

Word-Flow_01

Le clavier de Windows Phone est connu aux États-Unis pour être l’un des meilleurs claviers virtuels disponibles. Avec Windows Phone 8.1, Microsoft avait amélioré ce clavier en lui ajoutant la fonction à la mode de glissement d’une lettre à l’autre. Grâce à son moteur de prédiction des mots, la société se targuait à l’époque d’avoir battu le record du monde avec une certification du Guinness World Record.

Depuis iOS 8, sorti en 2014, le système mobile d’Apple permet l’installation de clavier alternatif en remplacement du clavier par défaut fourni par Apple. D’après le mail reçu par ce membre du programme Insider, Microsoft est en train de développer un tel clavier pour iOS et souhaite le faire tester en avant-première par ses fans.

Wordflow clavier iOS

Quel est l’intérêt pour Microsoft ?

Pourquoi Microsoft souhaite-t-il enlever une particularité, et pour certains un avantage, de Windows Phone et le proposer sur iOS ? Premièrement, on imagine que la société pourra améliorer son clavier en recueillant des données de plus de clients, dont ceux d’Apple. Cette sortie devrait donc améliorer le clavier de Windows Phone.

La seconde raison est la même que celle qui pousse Microsoft à proposer Office, une application de selfies ou Groove Musique sur iOS et Android. La firme veut allez là où sont ses clients et avec moins de 4 % de parts de marché mondial, ses clients ne sont pas tous sur Windows Phone. Plus que ça, Microsoft souhaite avant tout s’étendre et compter à nouveau dans le paysage tech. Pour cela elle doit proposer des applications de qualité sur les plateformes que les influenceurs et les leaders d’opinion utilisent, c’est-à-dire iOS et Android.

Ce qui parait plus surprenant c’est que Microsoft ne semble pas, pour le moment, vouloir proposer son clavier sur Android, qui laisse également la possibilité d’installer des claviers alternatifs. Le développement d’un tel clavier permettrait à Microsoft de proposer un parc d’application quasi complet sur Android puisque la société propose déjà un launcher, un client de messagerie, un lecteur de musique et d’autres applications essentiels à un smartphone Android.

Source : Kyle Reddoch via Windows Central